mercredi 4 novembre 2015

Je mourrai pas gibier de Alfred


J'aime les BD qui ne me laissent pas sur le bord du carreau, qui font mal, qui raisonnent, qui suscitent une émotion, une réflexion ou parfois même une incompréhension ... "Je  mourrai pas gibier" fait parti de ces albums là pour moi et c'est le plaisir de retrouver un auteur dont j'avais adoré l'ambiance singulière qu'il avait su créer dans : " Come prima " : Alfred.

" Mortagne, c'est mille deux cent dix-neuf habitants. Mortagne, c'est du bois et de la vigne, les deux seules ressources qui alimentent les deux seules entreprises de la commune : Le Château Clément et la Scierie Listrac. Travailler pour Monsieur Clément revient à haïr ceux qui travaillent pour Monsieur Listrac, et inversement. La haine fouette les murs de Mortagne et c'est comme ça depuis toujours. Martial a préféré fuir ces querelles de clochers. Jusqu'à son geste sans retour... " (résumé Delcourt)




La capacité qu'à Alfred à susciter une atmosphère est très présente dans cet album. On se retrouve dans un village étouffant sous les préjugés, la violence, la petitesse d'esprit, l'incompréhension, ... 

Les habitants vivant en vase clos, aucune lumière ne vient éclairer ce coin sombre entre les vignes et la scierie si ce n'est notre "héros", Martial. Le seul à trouver grâce à nos yeux, le seul qui aura la curiosité et l'intelligence de dépasser les préjugés pour voir et vivre plus loin, autrement, différemment. Le seul qui semble avoir de l'empathie et pourtant celui qui commettra l'irréparable ; de là vient l'incompréhension face aux actes ... 

Cela m'a fait penser à l'excellent film / Notre jour viendra de Romain Gavras avec Vincent Cassel qui au fond nous montre que nous sommes ce que nous avons fait de nous. C'est là que ce tient tout le paradoxe de ce livre.


Un coup de cœur !



Chez Yaneck du blog : Les chroniques de l'invisible 

Les avis de SandrineMokaCatherine

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Editions Delcourt
Scénariste : Alfred
Dessinateur : Alfred
Colriste : Meunier Henri
Date de parution : 07/01/2009



lundi 2 novembre 2015

Un tout petit rien de Camille Anseaume


Découvert sur un blog qui en faisait une description dithyrambique, je me suis laissée tentée et c'est avec plaisir que j'ai découvert la plume d'une blogueuse qui m'était inconnue : Camille Anseaume du blog : Café de filles. J'étais quand même assez septique en ce qui concerne l'écriture du dit roman mais j'ai totalement abandonné mes réserves en débutant la lecture.

Camille, 25 ans découvre qu'elle est enceinte de son sex friend qui ne veut pas en entendre parler. Seule, sans emploi fixe, vivant dans quelques mètres carrés, là-voilà aux prises avec ses angoisses de futures mères car oui contre l'avis de tous et notamment de ses parents, elle décide de garder ce tout petit rien qui devient ce petit tout ...

Je suis conquise par la plume de cette écrivaine. Elle a su distiller dans son texte une véritable poésie et des petites pointes d'humour très fines qui rendent la lecture particulièrement agréable mais le plus surprenant est la capacité qu'elle a eu à décrire aussi subtilement et avec autant de précision ce passage dans la vie d'une femme et toutes les pensées et peur qui nous traversent alors. Il faut qu'elle l'ait vécu pour en parler aussi bien et il semblerait que ce soit le cas. J'ai eu l'impression de la connaître un peu car ses confessions qu'elle nous livre, la rende très vite chère à notre cœur...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Editions Kero
Date de parution : 06/02/2014

mercredi 28 octobre 2015

La vengeance du comte Skarbek de Yves Sente et Grzegorz Rosinski


Superbe diptyque dans lequel j'ai retrouvé avec un plaisir non caché le fabuleux duo : Sente et Rosinski ( Auteurs du superbe Thorgal ! ). Deux ouvrages que je classerais dans mes best of pour son scénario particulièrement bien construit et une illustration qui tient de l'oeuvre d'art ! Mais passons à l'histoire.

Paris, 1843, le peintre Louis Paulus est revenu sous les traits du comte Skarbek afin de pouvoir confondre un célèbre marchand de tableaux, Daniel Northbrock. Accompagné de sa servante noire aussi belle que vénéneuse, il décide de se lancer sur les traces de son irrésistible Muse, Magdalène pensant pouvoir ainsi accomplir sa vengeance ...

C'est court, oui, mais je préfère vous laissez le découvrir et ne rien dévoiler. J'ai rarement été baladée comme dans cette histoire et comment ne pas aimer ? On va de rebondissement en rebondissement. Progressivement les masques tombent et on contemple avec surprise la nouvelle voie qui nous ait offerte. Petite et grande histoire (les débuts d'Alexandre Dumas, le Paris Napoléonien, ...) s'entremêlent et on ne lâche plus le livre avant la fin (Je vous conseille fortement d'avoir les deux albums sous la main !).



Concernant les illustrations alors là comment dire : Est-on encore dans le domaine de la BD ou du livre d'art ? Toutes les cases sont juste superbes, mériteraient d'être encadrées, font voyager, émeuvent, ... Rosinski a abandonné le dessin au trait suivi de l'encrage traditionnel pour peindre case après case. On y retrouve les codes du romantisme alors que c'est un illustrateur de bande dessinée dite réaliste et voilà ce que ça donne quand il peint la muse de l'ouvrage sur toile :


Magdalène peinte pour les besoins de l'histoire

Notre illustrateur se libérant des codes de la bande dessinée pour peindre sur toile !

Un coup de coeur !

BD_de_la_semaine_PTI_blue
Chez Jack du blog Un Amour de Bd !

Les avis de BrizéesDu Carré Jaune
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Editions : Dargaud
Date de parution : 2004 et 2005




lundi 26 octobre 2015

150 BD indispensables, Hors série les Inrocks


J'ai longtemps hésité avant de me lancer dans l'achat de cette revue. Je ne pensais pas y trouver grand chose de neuf ou rien de bien intéressant à part deux ou trois BD qui seraient sortie du lot ... Il faut dire qu' il m'arrive d'acheter des revues et Hors Série BD et n'en lire qu'un dixième (quand je les lis !). Pourquoi ce Hors Série serait différent ? 
Je n'y ai pas trouvé les "Meilleures BD de tous les temps". D'ailleurs on nous informe dès le départ que ce n'est pas l'objectif mais j'ai découvert un panorama d'albums vers lequel je ne serais pas naturellement allée ... Alors qu'est-ce qui m'a accroché quand d'autres me perdent en chemin ?

Tout d'abord les articles sont de grandes qualités et autant dire que ce serait un rêve que d'écrire aussi bien que les journalistes qui se sont prêtés à cet exercice. Ils sont de plus relativement courts même si l’exigence est haute. Leur brièveté et leur dynamisme ont donc réjoui la feignante que je suis sans jamais me lasser ... Agrémenter d'illustrations la lecture en a été d'autant plus agréable.

Enfin, le découpage thématique : Les héros du quotidien, les autobiographies, les albums érotiques, ... ont eu pour effet de se rappeler à moi qui ai tendance à me diriger vers mes genres de prédilection et m'inciter à sortir de ma zone de confort ... Vous verrez d'ailleurs prochainement fleurir des billets dont les envies de lecture sont venues grâce à cette revue ... 


Leur mission de donner aux lecteurs des pistes de lecture est pour ma part largement remplie !

L'avis de Brizées !




vendredi 23 octobre 2015

Histoire d'un escargot qui découvrit l'importance de la lenteur Luis Sepulveda


J'avais besoin d'une histoire qui me transporte, me fait sourire, voyager, tout en m'offrant différentes destinations et avec Luis Sepulveda, je ne suis jamais déçue. Une fois encore, la flèche décochée a touché droit mon cœur.

Dans le pays de la Dent-de-Lion habitent des escargots qui mènent une vie paisible sous l'acanthe. Ils se nomment entre eux "escargot" ce qui crée parfois quelques malentendus qui n'inquiète aucunement leur vie lente et silencieuse. L'un d'eux, cependant, ne comprend pas pourquoi il n'a pas de nom et se pose cette question essentielle : "Pourquoi les escargots sont-ils si lents ?". Personne parmi les siens ne semble avoir de réponse. Ils finissent même par s'agacer de la ténacité de ce rebelle qui veut absolument savoir. Alors, un beau jour, notre escargot entreprend un voyage qui lui permettra de trouver des débuts de réponse ...

Luis Sepulveda a produit une belle fable en partant de la question d'un de ses petits enfants ... Une fable sur le temps qui ravira aussi bien petits que grands. Ce temps que l'on ne prend plus quand tout va si vite dans nos sociétés, Ce temps précieux que l'on croit parfois gagner sans avoir conscience de ce qu'on perd aussi de cette façon ... 

C'est également, un droit à la différence et une invitation au voyage. On peut appartenir à un peuple, à un pays sans pour autant vouloir et accepter des faits de pensées qui ne nous correspondent pas. Partir, voyager, c'est faire un pas, un  geste vers un autre qui nous enrichira dans le partage de ce qu'il est. Partir c'est trouver des réponses même si en chemin d'autres naissent au final n'est-on pas gagnant ?

Une perle à mettre entre toutes les mains !



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Editions : Métailié
Date de parution : 2014
94 pages

jeudi 22 octobre 2015

L'alchimiste de Paulo Coelho


Une occasion de lire enfin un des livres qui aurait "changé des vies" m'a été donnée. J'avais donc certaines attentes oui probablement mais la déception aurait été au rendez-vous de toute façon ...

Pour la petite histoire : Santiago est un jeune berger espagnol qui va faire le rêve de trouver un trésor aux pieds des pyramides d'Egypte.Sa rencontre avec une gitane prophétesse et un roi déguisé en vieillard sans le sou, le décideront à tout abandonner afin de poursuivre son rêve. Il traversera la méditerranée et vivra mille aventures pour accomplir sa destinée ...

Un voyage initiatique qui avait tout pour me plaire. Une quête philosophique qui aurait du m'éclairer, m'apporter mais rien. Je suis restée totalement indifférente à tous ces poncifs déjà vus, étudiés, éculés. Déçue par cette écriture trop simple et tant de naïveté. Je n'en garderai probablement pas de grands souvenirs. 

mercredi 21 octobre 2015

L'île aux femmes de Zanzim


Voilà une BD ré jouissive que nous a concocté l'auteur rennais Zanzim. Le plaisir éprouvé par l'auteur dans la création de son personnage, Céleste, un macho man au milieu d'une île peuplée d'amazones aux idées très arrêtées sur les hommes, étaient quasiment palpable.

 Pour la petite histoire, Céleste est un homme qui multiplie les conquêtes au même rythme que les looping qu'il effectue dans le ciel pour le bonheur de ses dames qui en tombent en pamoisant. Un jour, alors qu'il est chargé de transporter des lettres de poilus, son avion se crashe et voilà notre homme seul (enfin le croit-il !) sur une île inhospitalière. Surgissent des amazones qui décident de faire de lui leur prisonnier tout juste bon à procréer et voilà notre joli coeur transformé en proie !



C'est très drôle dans le retournement de situation entre hommes et femmes car nos amazones se comportent un peu comme les machos de nos sociétés. Imaginez ce pauvre Céleste contempler toutes ses femmes à moitié dénudées sans pouvoir les toucher, réduit au rang d'observateur frustré, sans pouvoir, sans possibilité d'initiative... On sentirait même presque une critique amusée de l'auteur envers les féministes. Cela fait rire, cela fait réfléchir et cette façon qu'a l'auteur de nous plonger dans le doute : "Vit-il réellement cette aventure ou est-ce le pur délire d'un homme déboussolé ?"

"Pour les unes c'est un homme à femmes, pour les autres c'est un homme infame"

De l'humour, de la réflexion, un auteur qui joue avec ses lecteurs, moi je dis encore !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Editions : Glénat
Date de parution : 14 janvier 2015
Nombres de pages : 80


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...