La route de Sampo - Hwang Sok-yong ❤

 

la-route-de-sampo-hwang-sok-yong

La route de Sampo est un recueil de quatre nouvelles paru aux éditions Philippe Picquier.

Les nouvelles :

- Herbes folles raconte le début de la guerre civile en Corée du nord à Pyongyang à travers le regard d'un petit garçon de 7 ans. Son père est souvent en déplacement, tentant de trouver du travail et sa mère travaille dans un atelier de confection. Comme ses deux sœurs vont à l'école et ne peuvent le garder, la mère décide d'engager une jeune fille comme cela se faisait beaucoup, Taegum. Pour la première fois, le petit garçon a quelqu'un de son côté. Une véritable amitié se noue malgré la différence d'âge et tous deux commencent à errer dans les terrains vagues et autour des usines, contemplant les aller et venus des camions, écoutant le bruit infernal des camions, regardant jouer les ouvriers durant leur pause. Cependant, commence les rixes entre ouvriers ceux-ci se scindent en deux camps. Puis, les bombardements ...

- Oeil de biche, l'auteur aborde le retour des soldats coréens partis volontairement faire la guerre aux côtés de l'armée américaine au Vietnam. Un épisode un peu moins connu de l'histoire.

- Les ambitions d'un champion de ssirum évoque la vie d'un garçon, champion de ssirum, (la lutte traditionnelle coréenne) qui va très vite déchanter lorsqu'il quittera sa campagne  pour la ville.

- La route de Sampo, est l'histoire de deux vagabonds qui font un bout de chemin ensemble en plein hiver. L'un retournant chez lui et l'autre cherchant du travail. Ils croiseront tous deux une jeune prostitué qui leur partagera un pan de ce que fut sa vie. 

Mon avis :

Je ne suis pas forcément fan de recueil de nouvelles mais là, j'ai été totalement conquise. D'abord par la première histoire où l'auteur nous conte en réalité sa propre enfance : Une mère abusive, un père qui ne parvient plus à trouver d'emploi, une vie dans une ville qui ne cesse d'être l'objet de convoitise des différentes armées obligeant alors la famille de l'auteur à fuir et errer un temps sur les routes. Elle m'a  beaucoup fait penser à Ma très chère grande sœur où l'autrice évoque la relation importante qui se noue avec la jeune fille qui la garde au point même de supplanter celle qu'elle entretient avec sa mère et le sort qui est parfois réservé à ces jeunes filles. Ici c'est pire et on assiste à un pan de l'histoire coréenne. C'est une fiction mais avec la réalité du vécu et une belle plume qui raconte. Bref, je l'ai déjà exprimé dans d'autres posts j'aime cet auteur découvert il y a peu.

J'ai aimé aussi apprendre ce nouvel élément de l'histoire coréenne avec œil de biche. Je me suis totalement identifiée à ce soldat parti faire la guerre au Vietnam et sa vision ne correspondait pas du tout à l'image que je pouvais avoir des soldats et de leur vécu. Rien que pour cela, ça en valait la peine.

Les deux autres nouvelles sont intéressante aussi surtout La route de Sampo qui évoque l'air de rien un pays en plein changement économique à marche forcé et son impact.

Bref j'ai adoré !


                                                                                            Autres livres de cet auteur : Au soleil couchant

Monsieur Han

-------------------

Editions Philippe Picquier / 144 pages

Auteur : Hwang Sok-yong / traducteur : Choi Mikyung et Juttet Jean-Noël

Paru pour la première fois en 2002


5 commentaires

  1. Oui il est dans ma PAL....tu me donnes encore plus envie de le lire....ouiii

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais le remonter de quelques rangs vite !

      Supprimer
    2. C la princesse bari qui va passer devant.....;)

      Supprimer
  2. Comme toi je ne suis pas fan de nouvelles, mais là, tu es très tentante !

    RépondreSupprimer