Scarlett et Novak - Alain Damasio

scarlett-et-novak-alain-damasio

 

Une courte nouvelle sur la fascination du smartphone et ses dérives possibles.


Novak court, une nuit, le long d'un fleuve. Il ne se sent pas seul, l'IA de son téléphone l'accompagne, Scarlett, celle qui sait tout de sa vie et toujours l'encourage. Une IA qui le guide aussi grandement dans la ville se faisant tantôt GPS, tantôt collecteuse de données, voire chercheuse.


A un moment de la course, Scarlett l'informe qu'il est poursuivi. Elle pourrait facilement l'aider à échapper aux deux hommes mais Novak tombe ...


Lettre à l'auteur que je lis pour la première fois :


Cher Alain,

Scarlett et Novak sont le premier livre que je lis de vous et mon avis est franchement mitigé. J'ai vu des conférences que vous aviez donné ; je m'attendais donc à quelque chose d'un peu plus intelligent et fouillé. Malgré le dernier chapitre qui dénonce les dérives du temps passé sur son smartphone et qui peuvent faire  réfléchir, votre avis est tellement négatif que je ne pense pas qu'il soit pris au sérieux par des jeunes et moins jeunes qui y passent du temps et y trouvent autant de plaisir. Laissez leur le temps de s'attacher à votre personnage au moins afin que le choc voulu soit plus intense, là le format est bien trop court ...


Ne diaboliser pas cet outil et l'IA car cela a autant de poids qu'une personne qui dit à un fumeur : " Tu devrais arrêter de fumer ; c'est mauvais pour la santé !

Cela a-t-il déjà fait arrêter quelqu'un ? 


Je suis un peu déçue car d'une part vous avez eu des mots très juste sur les dérives de s'en remettre à la technologie :

Une vie passée à caresser une vitre ...

T'as tous les sons du monde dans ton casque mais t'entends pas ta fille quand elle te dit "papa"...

Tu dis que tu vois ... Mais c'est la caméra qui fait la mise au point pour toi.

Tu dis que tu sais ... Mais tout ce que tu sais, c'est ton pote Wiki qui le sait pour toi ...

 

Qui ont été balayés d'une main par des mots ne montrant qu'un mépris vis à vis de ceux tombés dans ce système et se trouvant à la fin de ce chapitre.


Tu vas partout mais tu bouges pas.

Ah ! Excuse moi, j'avais pas compris, c'est vrai :

Tu voyages ! Tu voyages avec tes doigts ...


Puis, il faut le dire j'ai du mal avec le manque de variations. Un smartphone et une IA ne sont pas que ça c'est pourquoi votre livre ne tient pas la route, Je comprends cependant votre position, on doit être de la même génération. Je sais comme vous à côté de quoi tous ces jeunes passent mais savez-vous ce qu'ils peuvent y gagner lorsqu'il le maitrise et ont un comportement responsable ? 



Bref, je ne le conseillerais pas à titre personnel mais d'autres ont eu un point de vue un peu plus positif : Ma voix au chapitre, Ma lecturotèque, Les lectures de Marinette



  • Editions Rageot / Collection : Rageot Poche
  • Paru le 3 mars 2021 / 64 pages / Format : 12 cm x 18 cm

5 commentaires

  1. Effectivement...cela semble bien tranche comme avis

    RépondreSupprimer
  2. Sans avoir lu le livre, tes remarques me paraissent fort sensées. Tout dépend en effet e l'utilisation.

    RépondreSupprimer
  3. N'ayant pas de smartphone, j'ai forcément été sensible au propos mais là où je te rejoins, c'est que d'un point de vue littéraire, on est ici à des lieux de ce dont l'auteur est capable... "Les furtifs", sur la même thématique de ce qu'il désigne comme le "technococon", est à l'inverse de ce texte : foisonnant, complexe, profond... Je serais désolée que des lecteurs s'arrête à ce titre pour se faire une opinion de son talent, que je considère comme immense..

    RépondreSupprimer
  4. Il te faut lire ses romans adultes, plus fouillés.

    RépondreSupprimer