Le tatouage et autres récits - Junichirô Tanizaki ❤

tatouage-et-autre-recits-tanizaki


 Un recueil de trois nouvelles : Le tatouage, Les jeunes garçons et le secret écrit en 1910. Ils font partis des premier écrits de l'écrivain, Junichirô Tanigachi devenu culte au Japon.


- Le tatouage : Seikichi est un jeune tatoueur réputé qui est parvenu au sommet de son art mais son souhait le plus ardent et de réaliser son oeuvre ultime sur le corp d'une jeune fille "parfaite". Elle va se présenter à lui par hasard un beau matin, une jeune geisha d'une incomparable beauté. Il va alors la droguer à son insu pour prendre le temps de réaliser sur son dos une incroyable tarentule prophétique qui aura sur la jeune fille l'effet d'un révélateur de son pouvoir sur les hommes victimes de ses charmes.

Cette première nouvelle contient déjà les principales préoccupations de l'auteur qui sont l'amour, la beauté des femmes, la domination et le sado-masochisme. La nouvelle est très courte mais laisse cependant une impression très forte et persistante dont on peine à se défaire.

Un film culte en a été tiré, Le tatouage en 1966 réalisé par Yasumura Yasuzo.




- Les jeunes garçons : Un jeune garçon est invité chez un camarade de sa classe plutôt réputé pour être un peureux  car il se retrouve en permanence accompagné de sa servante. Le garçon, en se rendant chez lui va découvrir une autre facette de sa personnalité et se livrer à des jeux de plus en plus bizarre où se mêlent cruauté, violence et plaisir suave. La tension monte crescendo jusqu'au retournement de situation et c'est avec effarement qu'on assiste à l'attraction magnétique que peut éprouver le jeune garçon pour ces jeux pervers et à la naissance de ses désirs.

J'allais donc y passer aussi ... ces lèvres humides, cette langue lisse qui me léchait et me pourlécher sans relâcher la pression me procuraient des sensations étranges et avaient le don de faire disparaitre ma frayeur pour la remplacer par une fascination qui, s'emparant de moi, finissait par me faire éprouver du plaisir.

 

- Le secret : C'est l'histoire d'un homme qui est à la recherche de nouveaux plaisirs. Il aime à se déguiser pour déambuler dans les rues de sa ville le soir sans être reconnu. Un jour, dans une boutique de friperie il tombe sur un magnifique kimono de femme. Sans hésitation, il l'acquiert et le soir même se travestit adoptant la même gestuelle féminine, un maquillage outrancier. Il devient très vite de plus en plus audacieux en s'apercevant que personne ne réalise la supercherie, n'hésitant pas à se rendre dans des endroits bondés comme le cinéma ou le théâtre. 

Un soir cependant, il tombe sur une ancienne et mystérieuse conquête qui vient s'asseoir à ses côtés. Elle est accompagnée par un homme et ne semble pas s'apercevoir de sa présence et pourtant il trouvera le soir même un mot caché dans sa manche lui enjoignant de venir à un rendez-vous et d'accepter pour cela d'être transporté les yeux bandés jusqu'à elle.

Que je sois pour vous la femme d'un songe dont vous ignorez l'état et la situation.

Le thème de la femme fatale est particulièrement bien rendu. Il s'en dégage également une forte sensualité. Sensualité du mystère, des tissus, des sens.

C'est le premier livre que je lis de cet auteur et je suis agréablement surprise par cette plume d'une audace folle pour l'époque qui a cependant toujours résisté aux nombreuses censures pour se livrer comme rarement. 

C'est un coup de cœur !

-------------

  • Editions Gallimard en 1966, 1997 , Editions Sillage en  2010
  • Traduction : Cécile Sakai et Marc Mécréant 

 


4 commentaires

  1. Et bin cele donne envie....ouii je note....

    RépondreSupprimer
  2. bonjour, comment vas tu? merci de ta visite t de ton comm. merci également pour la découverte de cet auteur que je ne connais pas. passe un bon jeudi et à bientôt!

    RépondreSupprimer