Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne ❤

le-tour-du-monde-en-80-jours-jules-verne


De Jules Verne j'avais vu les films adaptés de ses œuvres mais j'avoue que je ne connaissais Phileas Fogg que de nom sans n'avoir jamais lu aucune de ses aventures.

L'histoire :

Comme tous les jours, Phileas Fogg, gentleman londonien à la vie routinière se rend au Reform Club. Il y apprend, en ce jour du 2 octobre 1872, en feuilletant le Morning-Chronicle, que l'on peut faire le tour du monde en 80 jours grâce notamment à une nouvelle ligne de chemin de fer en Inde permettant de relier Bombay à Calcutta. Une vive discussion s'engage alors et notre gentleman parie la moitié de sa fortune qu'il parviendra à faire ce tour du monde dans les délais annoncés. 

Il part de suite récupérer un maigre  sac et demande à son nouveau valet de chambre, Jean Passepartout, de l'accompagner. Ils quittent ainsi Londres ce 2 octobre, bien persuadés d'être de retour pour le 21 décembre malgré les imprévus qui ne peuvent que surgir.



Mon avis :

Moka et Fanny  ont eu l'excellente idée de lancer le challenge : Les classiques c'est fantastique ! Je vais pouvoir lire un peu plus de classiques grâce à cette belle source de motivation que provoque souvent un challenge lorsqu'il est lancé par des copinettes blogueuses. 

Ce classique, que je connaissais de nom m'a permis de voyager dès les premières pages du livre aux côtés de Phileas Fogg et de son valet. J'ai emprunté des navires, parcouru l'Inde en voie ferrée, libéré une princesse d'un sort horrible, couru, emprunté des machines improbables, croisé des animaux exotiques, des mets exotiques, des personnes exotiques, des bâtiments exotiques. Une vraie immersion grâce à la plume de Jules Verne.



Pourtant, j'ai ressenti un peu de frustration, tel Passepartout qui ne comprend pas comment son maître ne puisse penser qu'à poursuivre le voyage et s'enfermer dans les trains, les bateaux, sans jamais avoir la curiosité de, ne serait-ce que regarder les perles qui s'offrent au regard du voyageur mais peut être était-ce la volonté de Jules Verne que de nous montrer ce que la rapidité nous fait perdre.

J'avoue être admirative de l'oeuvre. Comment l'auteur a-t-il pu engranger autant de connaissances sur les plans anthropologiques, scientifiques, géographiques, ... D'autant plus à son époque ...

J'ai aimé ce côté un peu suranné de cette lecture n'hésitant pas à mettre en avant des valeurs qui semble tenir à cœur à notre cher auteur telles la fidélité (pensons aux liens entre le maître et le serviteur) mais aussi l'honneur, la droiture et j'ai fondu devant la bienveillance et l'attention portée à notre belle sauvée.



Je n'en ai pas fini avec vous Monsieur Jules Verne, ce qui tombe bien puisque le mois de juin lui sera consacré !

Pour l'anecdote :

Le livre a soulevé l'enthousiasme dès sa parution. Une jeune journaliste américaine, Nellie bly, en 1888, décide de relever le défi de Phileas Fogg. Elle part donc des Etats-Unis, part rencontrer Jules Verne à Amiens, puis poursuit sa route. Son tour du monde s'achèvera en 72 jours. Elle en tirera un livre qui s'appelle : Le tour du monde en 72 jours !

Le tour du monde en 80 jours est l'une des œuvres les plus connus de Jules Verne. Il a été traduit en 75 langues et a donné naissance à des défis et des challenges tels le Challenge Phileas Fogg qui n'ont cessé de se multiplier.



Si vous souhaitez approfondir, vous avez le Musée Jules Verne à Nantes, Les Machines de l'île à Nantes  lui sont également dédiées. 

Vous pouvez également visiter sa maison à Amiens dans laquelle il vécut 34 ans, réouverte depuis le 26 mai.

---------------------------------

  • Moults édition
  • Première publication 1872


24 commentaires

  1. Lu, avec le twist final!
    La journaliste, c'est Nellie bly, intéressant à lire (existe en poche)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un super bouquin !!
    Ravie qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
  3. Peut être que je le lirai pour le mois de juin qui lui est consacré :)

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être que je le lirai au mois de juin qui lui est consacré :)

    RépondreSupprimer
  5. Tu as pris de l'avance pour le mois de juin :-D

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas beaucoup lu Verne. Le chateau des Carpates, et un autre dont je ne me souviens même plus le nom! Du coup, par ricochet, très envie de lire le récit de N. Bly.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends. Il est sur ma wishlist également !

      Supprimer
  7. Ah, Jules Verne, que de souvenirs de lectures de jeunesse ! Je vois que tu as pris de l'avance pour le thème de juin !

    RépondreSupprimer
  8. Et bin oui cela reste un grand livre de Jules Verne...un de mes preferes...;)

    RépondreSupprimer
  9. Une œuvre que j'ai aimée et que j'étudie parfois avec mes 5e.
    Quant à Jules Verne, tu le retrouves effectivement dans les écrits de Nellie Bly qui le rencontre avant son tour du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une œuvre qui conviendrait parfaitement à des CM1 CM2 également !

      Supprimer
  10. Mes échappées livresques1 juin 2021 à 10:38

    Jamais lu Jules Verne mais juin va me permettre de le découvrir enfin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne nouvelle. J'espère que tu vas te régaler !

      Supprimer
  11. L'Amiénoise que je suis aurait aussi envie d'évoquer La Maison Jules Verne à Amiens, autre ville liée à l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison c'est important. Je l'ai ajouté !

      Supprimer
  12. C'est un titre que j'aimerais lire aussi, l’œuvre de Jules Verne est si dense, je ne sais le(s)quel(s) choisir pour juin... En tout cas ton billet donne envie de découvrir Le tour du monde en 80 jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment bien écrit, extrêmement prenant, interrogeant, ... Tu peux te lancer avec celui-ci si il t'inspire !

      Supprimer
  13. J'ai peu lu Verne, je me souviens avoir été refroidie par Le château des Carpathes, et redécouvert sur le tard avec Les Indes noires beaucoup aimé. Ce tour du monde, j'ai dû n'en lire que des bribes, et lire le voyage de Nellie Bly m'a presque donné envie de m'enfiler celui de Verne. A savoir quand maintenant ;-)

    RépondreSupprimer