les-crocodiles-thomas-mathieu

 

Quand Thomas Mathieu croque là où ça fait mal !

A l'origine, il y avait le Projet crocodile sur Tumblr (Ah mes anciennes amours !) d'un illustrateur belge Thomas Mathieu. Celui-ci ayant fait l'école supérieur des arts de Saint Luc à Bruxelles s'est rendu compte en discutant avec ses camarades féminines de l'école entre autre, du harcèlement de rue dont elles étaient victime. Ainsi est né ce projet d'illustrations sur Tumblr. Il a illustré chaque jour les phrases cent fois entendues, les sourires grivois, les interpellations multiples, ... que subissent les femmes.

Pourquoi tous les hommes sont représentés par des crocodiles ?

Bien sûr à aucun moment l'auteur n'accuse tous les hommes d'être des prédateurs mais il avait besoin pour illustrer ses propos de se mettre dans la peau de la gent féminine et de s'extraire de son monde d'homme. Il était alors plus facile de tous les transformer en crocodile et de montrer le point de vue des femmes pour qui tout homme alentour peut être un crocodile ... Donc aux petits mâles passant par là, ranger vos petits crocs, nul agression dans les propos contre la gent masculine en général mais le doigt pointé sur certains comportements et rôle stéréotypé adopté par certains !

Le projet a ensuite était posé sur papier pour devenir une bande dessinée. Je vous invite à aller lire la belle description des éditions Lombard

Pour les plus courageux !

La lecture n'est pas anodine, certains passages sont glaçants et nous glace d'autant plus que toutes ces histoires sont vraies. On a du mal à imaginer mais l'auteur après avoir reçu les témoignages de ses proches a reçu les témoignages effrayants, dérangeants de nombreuses internautes.

Ce livre démonte l'image que l'on peut avoir du prédateur. Non ce n'est pas un gros pervers que l'on croise dans une ruelle sombre, cela peut être un compagnon, un vieil homme, des groupes de femmes. Le harcèlement prend des visages multiples. C'est dur c'est lourd mais provoque une véritable prise de conscience et devrait être proposé dans tous les collèges et les lycées. 

Fort heureusement, ce livre propose des solutions, des comportements courageux face à ces actes. L'auteur a travaillé avec des sites et des personnes spécialisées dans le domaine pour porter aide et assistance aux victimes comme aux témoins mais aussi pour proposer des solutions : Hollaback.orgStop Harcèlement de Rue. Il a beaucoup travaillé également avec la sociologue Irène Zeilinger qui a écrit le manuel d'auto-défense : Non, c'est non !

En résumé :

Voilà une bande dessinée qui peut faire peur mais nul pathos ici. Certaines histoires se terminent même bien. C'est avant tout un livre témoignage, un livre qui peut être une prise de conscience et un manuel d'auto défense que l'on choisit d'adopter et d'exhiber fièrement.

J'avoue être allée sur des sites dont les commentateurs sont essentiellement masculins pour avoir un retour de ce livre et avoir été touchée notamment par un homme qui à la suite de cette lecture qui même si pour lui avait tendance à mettre tout le monde dans le même panier l'avait poussé à s'interroger sur ce qu'il avait déjà pu dire ou faire et quel en avait été l'accueil chez celle qui le recevait. Rien que pour ça j'ai envie de tirer mon chapeau à cet auteur qui fait parti de cet nouvelle génération qui se sert d'internet comme d'un outil pour faire avancer les choses.

Bravo Thomas Mathieu !

Pour notre rendez-vous

 la BD de la semaine  chez Stéphie


-------------------------------------------------------

Editions du Lombard

Paru le 30 octobre 2014

176 pages