des hommes couleur de ciel anais llobet

 

Un livre court mais dense qui vous prend aux tripes et ne vous lâche pas tout du long.

Le récit :

Dans le pays d'où vient Oumar, la Tchétchénie, il n'existe pas de mot pour désigner son type de sexualité, juste des périphrases : stigal basakh vol stag, " un homme couleur de ciel ".

Ayant immigré à la Haye, le jeune homme se fait désormais appeler Adam. Il passe son baccalauréat, boit des vodkas-orange, fréquente et embrasse des garçons dans des pubs même si il ne vit cette nouvelle liberté que prudemment. 

Son frère Kirem, lui, est souvent en colère et malgré la ressemblance physique avec son frère, il est à l'opposé de ce jeune homme un peu fantasque qui a su très vite adopter les codes de son nouveau pays.

Un jour pourtant, c'est Oumar qui va se faire arrêter quand tombe la terrible nouvelle : un attentat a été commis dans son ancien lycée par un lycéen tchétchène.

Mon avis :

Un livre passionnant, d'une remarquable maîtrise qui monte crescendo, comme un bon thriller jusqu'au dénouement final. Ce qui en fait l'intérêt est que son autrice,  journaliste a vécu 5 ans à Moscou et a pu à plusieurs reprises se rendre en Tchétchénie mais elle est aussi et surtout l'amie d'un tchétchène d'origine , le déclencheur de ses questionnements et de son envie d'écrire ce livre. Une histoire qui nous ouvre les pans d'une culture qui m'était inconnue. C'est impressionnant de maîtrise, les mots sont pensés, pesés, mesurés et le regard bienveillant. 

L'analyse des personnalités est d'une grande finesse ce qui donne une véracité à son récit et une profondeur peu commune. Sans dévoiler l'histoire car le roman est suffisamment court j'ai aimé cette façon de parler de l'intégration dans un pays occidental et la fracture qui se créer dans la personnalité des protagonistes. Oumar est déchirée entre son homosexualité et le fait d'être Tchétchène et Alissa, leur professeur de russe, entre sa volonté de devenir une vraie néerlandaise et son identité d'origine. 

Il y a la recherche de réponses de l'autrice également face à deux destins, deux personnalités aussi différentes que sont celles de ces deux frères arrivés avec seulement quatre ans de différence en Europe mais qui vivent leur arrivée de façon totalement différente, quand l'un y voit une terre de liberté et de pouvoir enfin être et assumer sa sexualité, son frère y voit un outrage à sa culture et donc se radicalise pourtant tous deux partagent un passé commun. 

Il y a la violence dont font souvent preuve les pays d'accueil lorsqu'ils font comprendre aux arrivants qu'il faut qu'il s'intègrent à tout prix. C'est à dire faire totalement table rase de ce qui constitue une partie de leur personnalité, de leur culture d'origine souvent ancrée au plus profond d'eux même. 

Les avis de Nicole, de Mumu dans le bocage et de Krol !

-----------------------------------------------------

Editions de l'Observatoire

Paru le 9 janvier 2019

224 pages