malaterre bd pierre henry gomont

Une bande dessinée dont j'ai su dès les premières pages qu'elle ne me laisserait pas indemne. Une histoire qui gravite autour des relations entre un père et ses enfants. Un père un peu particulier mais dont on découvre  en le perdant à quel point on l'a aimé !

C'est l'histoire de Gabriel, un coureur, menteur, buveur et noceur ... qui décide un jour de racheter un domaine forestier en Afrique ayant autrefois appartenu à sa famille. Un joyau familial qui leur a échappé suite à la crise de 1929 et que Gabriel veut absolument acquérir. Après avoir passé cinq ans sans ne donner aucune nouvelles à sa famille, car il est le père de trois enfants, il revient. A coup de charme et de manipulations, il va convaincre ses deux aînés, Mathilde et Simon, de le suivre. Il réussit donc le tour de force d'en obtenir la garde et les emmène avec lui en Afrique équatoriale, laissant son plus jeune fils avec sa mère en France. Très vite, les deux adolescents, éloignés dans un pays inconnu, vont se rendre compte qu'ils ont été floués. Ce père les a pris avec lui pour mieux les laisser livrer à eux même dans une ville inconnue. Son seul objectif étant qu'une fois qu'ils seront en âge de lui succéder, ils reprennent la gestion de l'exploitation. En attendant, ils les laissent seuls dans cette ville du bout du monde. Passés les premières frayeurs, Mathilde et Simon vont goûter à la liberté totale ...

C'est un livre qui traite  d'un père qui n'est plus. Un père qui s'est comportait de la pire des façons mais qu'on n'a pas pu s'empêcher d'aimer. C'était un connard mais un connard sympathique comme le dit l'auteur lui même. Tout est beau dans ce récit qui traite à merveille du déchirement, des liens qui se créent et qu'on n'aurait pas pu penser possible, de la séparation, d'une personnalité écrasante. Mais loin d'être triste ou lourd, il y a dans cette histoire une luminosité, une beauté et une pureté totalement contrastante. La beauté de L'Afrique, ces chants, ces fêtes, cette communauté les aide à surmonter les problèmes d'argent et d'alcool de ce père qu'ils haïssent même s'ils l'aiment.

Le graphisme est à couper le souffle. Tout ce foisonnement de végétation, tout ce vert qui déborde. Tout est exalté parallèlement aux sentiments et aux émotions que l'on ressent comme rarement. Il y a beaucoup de l'auteur dans ce récit, beaucoup de sa vie personnelle même si c'est une fiction. On ne s'y trompe pas. C'est beau, magistral même et très personnel. Une BD qui marquera longtemps, une claque !

Résultat de recherche d'images pour "malaterre dargaud"
Un coup de cœur !

Cette semaine notre rendez-vous incontournable
 a lieu chez Stéphie du blog Mille et une frasques.

                                                                                             La chronique de François Carole !
                                                                                             Thèmes : Récit initiatique, relation père-fils
--------------------------------------------------------
Editions Dargaud
Le scénario, les dessins et la colorisation sont le fruit du travail de Pierre-Henry Gomont
Public conseillé : Adolescent et adulte - A partir de 12 ans
Paru le 14 septembre 2018
192 pages en couleur
24.00 euros