le train de 5h50 de Gabrielle ciam

Cela faisait un petit moment que je n'avais plus participé au mardi c'est permis organisé par Stéphie, il fallait donc que j'y remédie et cela tombait bien puisque j'étais tombée sur un livre érotique qui semblait prometteur : une histoire d'amour clandestin dans un train. Un lieu propice à beaucoup de fantasmes ...

Dans le TGV du petit matin, les voyageurs finissent souvent leur nuit. Cet homme en face d'elle semble troublé par sa présence malgré son jeu d'indifférence. Elle n'a pas peur, ni honte. Elle est à l'aise avec son corps et ses envies, et a besoin de savoir où ce jeu peut la mener. Ce matin là, elle se déchausse donc et risque sa jambe entre les siennes ...

L'histoire au delà du désir, évoque également la naissance du sentiment amoureux. Tous les ingrédients étaient présents pour faire une belle histoire mais la sauce n'a pas pris une seconde. Je suis restée totalement en dehors de ces scènes décrites qui manquaient singulièrement de sensualité. Je conçois qu'il puisse plaire mais moi cette façon de s'y prendre me laisse totalement de glace car totalement dépourvues d'imagination. 

Une déception !

Lu dans le cadre du Mardi c'est permis chez Stéphie !



------------------------------------------------------------
Editions Pocket
Date de parution : 2006
72 pages