la fameuse invasion des ours en sicile

Vous pouvez voir ou revoir en ce moment ce petit bijou dans les salles grâce au Festival Télérama pour enfants en cours depuis le 12 février et ce, jusqu'au 3 mars.

L'histoire :


Par une belle journée d'hiver, un saltimbanque et sa fille trouve refuge pour la nuit dans une grotte et réveille par mégarde un ours géant. Afin de l'amadouer, ils vont lui conter l'histoire du roi des ours, Léonce, qui envahit et s'établit dans le monde des humains qui  avaient osé lui enlever son fils Tonio...

Mon avis :


Ce qui m'a poussé à la voir c'est bien sûr le nom du célèbre artiste que j'aime par dessus tout :  Lorenzo Mattotti ! Par contre j'étais un peu sceptique quant à la forme que cet animé allait pouvoir prendre et même si les critiques le concernant étaient plus que positives, je m'en méfiais un peu ; la bande annonce m'ayant laissé indifférente.

C'est donc sur la réserve mais avec curiosité que je l'ai regardé et découvert ce conte en deux parties : la version humaine livrée par le saltimbanque et la version animale livrée par l'ours de la caverne. Deux visions qui se croisent, s'entremêlent et se complètent. Le scénario est basé sur un livre de 1945 écrit par Dino Buzzati et offre une invitation au voyage mêlant des animaux réels à des créatures imaginaires, mêlant de la magie à la réalité d'un monde où le pouvoir s'exerce pleinement. La candeur pourtant n'est jamais loin se confrontant à la brutalité et à la cruauté.

Et c'est toute une fresque qui se déroule sur nos yeux, une fable écologique diront certains, qui montrait à l'époque déjà les conséquences de l'éloignement de la nature, la perversion à laquelle peut conduire le pouvoir même chez un cœur pur, les exactions auxquelles conduisent la soif de ce même pouvoir pouvant conduire au totalitarisme quand il n'est pas contenu. Un animé plus profond qu'il n'y parait.

Graphiquement, il est très artistique. On a envie de faire des arrêts sur image de certaines scènes (la marche des soldats). C'est épuré, coloré et offrant des perspectives totalement inattendues.

---------------------------------------------------------
Sorti le 9 octobre 2019
Réalisateur : Lorenzo Mattotti
D'après l'oeuvre originale de Dino Buzzati
Nomination : Prix un certain regard
Scénario : Lorenzo Mattotti