une sirene a paris


Un conte moderne, véritable déclaration d'amour à l'amour, au pouvoir de l'imaginaire, au panache et à la vie. 

Gaspard promène sa mélancolie entre son appartelier et le flowerburger, l'ancienne péniche que lui a légué sa grand-mère Sylvia, véritable femme ouragan. Afin de lui rendre hommage, il s’attelle à être un véritable surpriser avec le panache en moins. Un soir, alors que la Seine est en crue, il découvre sous un pont de Paris une femme-poisson blessée, une magnifique créature aux écailles bleutées et à la beauté défaillante.

Quel livre magnifique, une véritable bouffée d'oxygène dans ce monde de drames sans fin. Un hymne à la vie, à l'amour, à l'imagination. Lire Une sirène à Paris c'est entrée dans un monde différent, décalé où l'humour, la joie, la gentillesse ont leur place. C'est découvrir un nouveau langage, celui de Mathias Malzieu absolument déroutant et jouissif, un poète des mots et des jeux. C'est accepter de lâcher prise pour s'émerveiller devant ce personnage attendrissant, sensible. C'est accepter de retrouver notre âme d'enfant et notre envie de tout lâcher pour partir à la conquête de notre rêve.

" Voir disparaître Paris fournit le premier grand frisson. Sentir le fleuve se changer en mer donnait l'impression de quitter le port pour de bon. Rapetisser devant l'immensité du monde, s'exposer au sublime. Vérifier la houle comme on vérifie son courrier, partir pour se retrouver. S'inventer de nouveaux souvenirs. Se donner les moyens d'être surpris. Imaginer et travailler dur pour réduire l'écart entre rêve et réalité. Se souder. Résister. Tenir. Soutenir. Résister. Ne plus se contenter de regarder, apprendre à voir. Trouver. Se retrouver. Se perdre. Donner, recommencer, vivre en accéléré pour tenir en équilibre entre le futur et le passé."

Un coup de cœur !
---------------------------------------------------------
Date de parution : 6 février 2019
Editeur Albin Michel
240 pages