Mademoiselle, le chef d'oeuvre de Park Chan-Wook


Réalisé par Park Chan-Wook, le réalisateur de Old Boy, le film peut faire craindre, au vu de son histoire ouvertement homosexuelle, à une histoire à l'eau de rose teintée d'érotisme orientale mais c'est sans connaitre ce réalisateur ...


Dans la Corée des années 30, un comte élabore le projet ambitieux de séduire une riche héritière, Hideku que l'on surnomme Mademoiselle, afin de s'emparer de sa fortune. Pour mettre toutes les chances de son côté, il fait entrer au service de la jeune femme une servante, Sook-he, missionnée pour manipuler et orienter la belle. Dans le manoir lugubre de son oncle Kouzuki, qui ambitionne également de l'épouser, la belle se livre à des séances de lecture à voix haute devant une poignée d'hommes riches et amateurs de récits érotiques. Le jeu de dupe commence et Park Chan-Woo entraîne ses spectateurs dans des méandres aux tournants insoupçonnés.

Verdict :

C'est avec un plaisir certains que j'ai retrouvé Kim Tae-ri, héroïne de Mr Sunshine. C'est un second rôle qu'elle y joue mais avec le talent que je lui reconnais là encore. Ce qui ne semblait au départ qu'une affaire d’escroquerie se transforme en drame psychologique. Là encore totalement magnifié par son rôle, Kim Tae-ri joue à merveille une servante éprise de sa maîtresse. Un amour lesbien totalement pur, élégant et d'une beauté et sensualité nous donnons l'impression émue de contempler des tableaux. Le tout sur une musique qui vous assaille. Le film devient d'un érotisme confondant qui tient au sublime à certains moments.

Cependant, les rebondissements ne manquent pas. Le drame et la violence se distille, l'évocation se fait et joue sur nos nerfs de spectateur absolument pas endurci lorsque la suggestion prend le pas. Le sexe devient l'arme parfaite de la femme.

complexe

Pour ma participation à la semaine sans complexe de Stéphie !


--------------------------------------------------------
Réalisateur : Park Chan-Wook
Date de sortie : 5 octobre 2016 (France)
Distribution : Kim Tae-ri, KIm Min-he, Ha Jeong-woo, Jo Jin-woong

2 commentaires

  1. Vu il n'y a pas très longtemps... je confirme, c'est un très beau film, d'un érotisme suave, mais avec aussi une trame prenante...

    RépondreSupprimer