Les échos invisibles de Tony Sandoval et Grazia la Padula

les echos invisibles sandoval

Tony Sandoval, un auteur dont j'avais entendu parlé et qu'il me tardait de connaître le partenariat avec Grazia la Padula a plutôt bien fonctionné.

Synopsis :

Abattu par la mort de celle qu'il aime, Baltus sombre dans une dépression qui frôle les excès des dérives interdites. 
Ne trouvant pas de réponses à son mal de vivre, il décide de quitter la Hollande. C'est sur une île en Sicile qu'il trouve une paix intérieure.
Un jour pourtant, une journaliste vient perturber son repos. Quel est ce don qu'on lui attribue et par lequel il se serait illustré quelques temps plus tôt ?
La paix intérieure commence déjà à bouillir !

Verdict :

Graphiquement, j'ai totalement adhéré aux magnifiques dessins de Grazia la Padula qui se marient particulièrement bien au texte créant une atmosphère étrange, teintée de douceur et de tristesse. Ses personnages semblent aussi sensibles et fragiles que ces feuilles poussées par le vent. 

Le récit quant à lui a manqué de profondeur et n'a pas suffi à m'emporter. Je suis restée tout le long spectatrice sans jamais pouvoir vraiment m'immerger dans ce monde qui semble pourtant bien poétique et je le regrette.

Cette semaine La BD de la semaine est chez
Stéphie du blog : Mille et une frasques !

D'autres avis : Ceux de Blandine9èmeart, mais aussi de Moka sur son ancien blog et d'Enna


-------------------------------------------------------------
Editions Paquet
Collection : Calamar
Date de parution : le 24 septembre 2011


32 commentaires

  1. Pas sûre d'adhérer aux dessins. Et si en plus l'intrigue est faible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas ! ;-) Malheureusement oui, je trouve le scénario trop léger.

      Supprimer
  2. La rencontre avec le photographe fait valdinguer sa paix intérieure ? Je n'ai pas compris ... #sorry
    Bon, je ne retiens pas, alors ... suis pas totalement fan du graphisme, donc si le scénar' est faiblard ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu du mal à comprendre aussi ...
      Puis, j'ai traduits : La rencontre avec la journaliste le renvoie à ses anciens tourments ...
      Passe !

      Supprimer
  3. Je ne connais pas cet album mais je partage cet avis pour les livres de Sandoval en général, j'adore le dessin mais les intrigues sont souvent nébuleuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu ses autres livres je préfère lui donner une seconde chance !

      Supprimer
  4. Sandoval a fait des choses bien meilleures, tu as le choix dans sa longue bibliographie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas et je ne compte pas en rester là !

      Supprimer
  5. Je passe... Les illustrations ne m'accrochent pas et l'histoire non plus. Désolée ;-)

    RépondreSupprimer
  6. mouais.... bof.... non :D (commentaire hypra constructif :D )

    RépondreSupprimer
  7. J'avais beaucoup aimé, jusqu'aux zones d'ombre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est important les sensibilités différentes !

      Supprimer
  8. Je ne suis pas sûre, mais si je la vois passer, j'y jetterais un oeil, pour voir ;-)

    RépondreSupprimer
  9. J'irai jeté un coup d'œil pour le graphisme de Padula que j'aime beaucoup. Merci du conseil… (ensuite on verra pour le scénario…)

    RépondreSupprimer
  10. Je ne suis pas vraiment fan du dessin. Je passerai donc mon tour pour cette BD.

    RépondreSupprimer
  11. Vu que je n'adhère pas aux dessins... je pense que je vais choisir autre chose pour découvrir l'auteur...

    RépondreSupprimer
  12. Je crois que même si je voulais absolument le lire, je ne parviendrai pas à mettre la main sur cet album... Mais comme cela ne me tente vraiment pas plus que cela, jecrois que je vais passer. Désolée...!

    RépondreSupprimer
  13. Eh bien moi j'avais beaucoup aimé la poésie du dessin même si je comprends tes réserves.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Graphiquement, je n'ai rien à redire c'est même d'une grande maîtrise !

      Supprimer