Ecumes de Ingrid Chabbert et Carole Maurel


Ingrid Chabbert  se lance dans le roman graphique par le biais d'une histoire très personnelle. Celle relatant la terrible épreuve de la perte d'un enfant traversée par son couple. Un sujet grave mais traitée avec simplicité et sincérité.

Après moulte tentatives, enfin la nouvelle tombe ; elle est enceinte. Depuis le temps, qu'elles en rêvaient. Rien ne viendra altérer cet événement pas même ces petites complications qui la contraigne à rester allonger. Seulement voilà, la vie est loin d'être un long fleuve tranquille et la mort rode ...

Un magnifique roman sur la perte d'un enfant d'une grande finesse et pudeur. Nous rencontrons ces deux femmes attachantes et suivons leur parcours au pays des émotions qui bouleversent. Cependant, tout est en retenu et c'est la première fois que j'ai ressenti aussi fort à quel point le graphisme pouvait soutenir le propos et lui donner toute sa teneur, jouer de plusieurs lumières, ... Quel bonheur de retrouver Carole Maurel découverte avec le superbe : Collaboration horizontale !

Il y a d'abord ces couleurs pastels qui confèrent une certaine douceur à cette relation féminine et inspirent de la joie avant de passer au un noir et blanc de la vie sans goût. Heureusement certaines petites touches colorées font leur apparition.

" Si j'étais croyante, je prierais. A la place j'écris. "


Il y a l'absence de détails qui nous permet de nous concentrer sur les personnages et ce qu'ils vivent.

Il y a ces cases sans texte, le silence accentuant le propos, renforçant l'émotion.

Il y a la couleur, l'espoir, la joie qui revient, rattache, surmonte.

Il y a ces métaphores de noyade parlantes au possible.

Il y a la vie.




Le blog de Carole Maurel et des éditeurs Steinkis.
Les avis de NouketteMokale carre jauneMoStéphie


Edition Steinkis
Février 2017
88 pages

14 commentaires