Aquarica de Benoit Sokal et François Schuiten


Dans le petit port tranquille de Roodhaven, un crabe géant s'échoue, venant troubler la tranquillité de ses habitants. Les pêcheurs surpris de retrouver les débris de leur baleinier mêlés aux chairs du monstre, se mettent à tempêter. L'affaire a fait grand bruit, touchant le milieu scientifique qui dépêche le jeune John Greyford, pour percer le mystère. Il découvre très vite dans les entrailles de la bête, une jeune fille, Aquarica, qui va l’exhorter à le suivre afin de sauver son peuple.

On entre dans l'histoire par une image fascinante de ce crabe échoué gigantesque face à la silhouette chancelante d'un vieil homme imbibé. On est face à une créature fantastique tout droit sorti de l'univers de Jules Verne. On sait que l'histoire ne va cependant pas être commune et en effet nous voilà propulsé dans un monde fantastique dans lequel l'impression première est trompeuse. Le crabe géant est un navire et le peuple d'Aquarica n'a pas échoué sur une île ... Non je ne vous en dirai pas plus...

Les illustrations à la fois sombres, pâles, rendent une atmosphère lourde, humide, dangereuse et on se surprend à trembler pour nos deux jeunes héros. 
Chez Stéphie du blog des mille et une frasques !


Date de parution : octobre 2017
Editions : Rue de Sèvres