Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain


En cette rentrée littéraire, quelques livres sont venus augmenter ma Pal dont le dernier Marc Dugain, offert par Babelio et sa fameuse masse critique. Il faut dire qu'après la lecture de Avenue des géants du même auteur qui m'avait juste retourné comme une crêpe, je ne pouvais pas passer à côté.

Un professeur d'histoire décide de mener l'enquête sur les meurtres de John et Robert Kennedy, pensant que l'immigration de son père et sa grand mère qui est toujours resté un mystère à un lien avec ces affaires. 


Autant le dire tout de suite, je suis mitigée quant à la lecture du livre. Il faut savoir que le livre est découpée entre plusieurs narrations, celle de notre professeur, celle de Robert Kennedy, celle d'un narrateur extérieur et cela a malheureusement eu tendance à me perdre. Cette impression de passer d'un roman à un livre documentaire m'a tenu à distance.

Pourtant c'est un livre que j'ai trouvé particulièrement riche. Il est clair que l'auteur n'élabore pas des hypothèses au hasard. Il connait bien son sujet, l'a creusé et lève pour les ignorants de ce que pouvait être la société américaine dans les années 60 mais également et surtout les arcanes de la politique un voile qui ne peut que nous intriguer, nous apprendre. Loin des stéréotypes dont on nous abreuve souvent, Marc Dugain ne nous cache pas ce qui souvent reste dans l'ombre comme les liens entre le pouvoir et la mafia. Aucune réponse n'est vraiment donnée, il part de faits et établi des liens qui se tiennent. C'est frustrant de se dire que ce livre aurait pu être un grand livre pour moi s'il ne m'avait pas perdu ou fait décrocher lors de ces changements de narration.


Editions : Gallimard
Date de parution : 2017
400 pages

12 commentaires

  1. Dommage pour la narration. Pour découvrir cet auteur, il faudrait donc que je commence par un autre titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait préférable. L'avenue des géants ne te laissera pas sur le bas côté c'est sûr !

      Supprimer
  2. Après l'avenue des géants, j'ai lu sa trilogie et là maintenant celui ci me donne bien envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu te lances je lirai avec plaisir ton avis !

      Supprimer
  3. Une déception pour moi, pourtant, certains passages (trop rares) m'ont plu.

    RépondreSupprimer
  4. Le sujet, et le nom de l'auteur me tentaient bien, mais c'est encore un avis mitigé que je lis sur ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé Alex ! D'autres perles croiseront ton chemin !

      Supprimer
  5. Je l'ai eu entre les mains et j'ai passé mon tour, persuadé que ce n'était pas un roman pour moi. Je crois que je ne me suis pas trompé :)

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'es pas la seule à être mitigée, Val n'avait pas adoré non plus, c'est dommae car je me souviens de la Malédiction d'Edgar que j'avais trouvé très réussi, et qui montrait à quel point Dugain maîtrisait l'histoire américaine dans toutes ses subtilités. Je passe mon tour sur ce coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un spécialiste Galéa et on sent en lisant son livre qu'il maîtrise le sujet mais est-ce assez ?

      Supprimer