Le violon noir de Maxence Fermine

, , 24 comments

Après le somptueux : Neige de Maxence Fermine, j'ai voulu poursuivre la découverte de son oeuvre.
Le violon noir me semblait tout à fait adéquat.

Johannes Karelsky est un violoniste particulièrement doué qui se retrouve un beau jour enrôlé dans l'armée napoléonienne. Il y découvre l'horreur des combats et la faculté des hommes à redevenir des êtres primaires quand leur vie est en jeu. Au cours d'un combat, Johannes tombe transpercé par une lance et blessé. Lorsqu'il ouvre à nouveau les yeux, il aperçoit une femme très belle, à la voix si pure qu'elle le transporte.
Elle le hantera pendant des semaines. Quelques temps plus tard, il se retrouve à Venise et se voit partager le domicile d'un grand luthier, Erasmus. Il y découvre un violon noir, le chef d'oeuvre d'une vie dont il rêve bien sûr de connaître l'histoire. L'amitié et la complicité va vite naître entre les deux hommes autour de l'instrument mystérieux et du chant de cette femme insaisissable ...

C'est avec plaisir que j'ai pu retrouver la plume de Maxence Fermine et en apprécier la poésie. J'ai aimé l'atmosphère que je sentais naître de ses mots mais voilà : je suis restée un peu en dehors de l'histoire. Elle ne m'a pas enchanté comme Neige. Peut-être en attendais-je trop ou cela faisait-il trop peu de temps que j'avais savouré cette superbe oeuvre qu'est Neige. J'ai donc été déçue mais je ne renonce pas pour autant à découvrir d'autres oœuvres de cet auteur.

----------------------------------------------------------------
Editions Points
2002

24 commentaires:

  1. C'est de toute façon difficile de faire mieux que Neige ;)à j'ai moi aussi été un peu déçue ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'en suis restée à "Neige" ; la peur d'être déçue est trop forte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est l'envie de retrouver sa plume qui a prédominé ...

      Supprimer
  3. J'ai trois livres de cet auteur dans ma PAL mais comme moi aussi j'ai adoré Neige, j'attends...

    RépondreSupprimer
  4. Moins aimé que Neige mais beaucoup apprécié quand même. J'aime son écriture si poétique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a une belle plume c'est indéniable !

      Supprimer
  5. J'ai envie de découvrir cet auteur ! Ce sera avec Neige, forcément ;)

    RépondreSupprimer
  6. Ce serait dommage de renoncer, en effet.

    RépondreSupprimer
  7. Neige, neige, neige !!! je ne garde que ce titre-là à l'esprit ;)

    RépondreSupprimer
  8. Waw! Y'a vraiment un sacré boulot sur ce blog, je te félicite, j'adore. Je t'invite à faire un petit tour sur le mien http://chroniquebienetre.blogspot.be/ à la prochaine :)

    RépondreSupprimer
  9. Il est vrai que Neige reste le petit bijou de Fermine. j'ai beaucoup aimé celui ci aussi et il m'en reste encore de cet auteur dans ma P.A.L. Je salive déjà ;-)

    Bisous et bon WE Cristie !

    RépondreSupprimer
  10. C'est le risque quand on aborde, enthousiaste, un 2e roman après une lecture captivante... mais on a parfois de très bonnes surprises ! Enfin, tes billes m'ont vraiment envie de découvrir M. Fermine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça suscite des envies c'est déjà ça !

      Supprimer
  11. Un auteur que j'ai très envie de découvrir !

    RépondreSupprimer
  12. J'avais beaucoup, beaucoup aimé ce roman... du coup, tu me donnes envie de lire Neige, c'est malin!

    RépondreSupprimer