Neige de Maxence Fermine


Attention ce livre est un bijou, un moment de pur beauté dans ce monde de brute, une écriture d'une élégance et d'une pureté rare. Je me suis délectée de chaque perle de mot offerte.

Au Japon, à la fin du XIX siècle, un jeune garçon dénommé Yuko fait part à son père de sa volonté de devenir poète. Chaque hiver, il s'inspire de la beauté de la neige pour écrire des haïkus qui vont se faire connaître du poète officiel de la cour lui même. Il ne manque qu'une seule chose pour faire de cet élève peut être le futur héritier du grand poète : c'est un peu de couleur. Conseil lui est donc donné de parfaire sa formation auprès d'un grand maître résidant au delà des Alpes japonaises. Les deux hommes vont alors nouer une relation étrange derrière laquelle se cache l'image obsédante d'une belle jeune femme blonde ...

Un conte qui nous transporte par le biais d'une écriture raffinée, poétique et belle. On se laisse porter par la magie de l'histoire dans laquelle se perçoit les traditions d'une société japonaise dans laquelle se côtoie l'amour, la douceur, la transmission, la place de l'art, la violence et la mort. Un petit goût d'éternité !

"En vérité, le poète, le vrai poète, possède l'art du funambule. Ecrire, c'est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil d'un poème, d'une oeuvre, d'une histoire couchée sur un papier de soie. Ecrire, c'est avancer pas à pas, page après page, sur le chemin du live. Le plus difficile ce n'est pas de s'élever du sol et de tenir en équilibre, aidé du balancier de sa plume, sur le fil du langage. Ce n'est pas non plus d'aller tout droit, en une ligne continue parfois entrecoupée de vertiges aussi frtifs que la chute d'une virgule ou que l'obstacle d'un point. Non, le plus difficile, pour le poète, c'est de rester continuellement sur ce fil qu'est l'écriture, de vivre chaque heure de sa vie à hauteur du rêve, de ne jamais redescendre, ne serait-ce qu'un instant, de la corde de son imaginaire. En vérité le plus difficile, c'est de devenir un funambule du verbe."

Enorme coup de coeur !

Les avis de StéphieVioletteHélène

-----------------------------------------------------------
Editions Arlea
2000
128 pages




40 commentaires:

  1. Je suis partie en immersion dans mon blog et oui, je l'ai lu il y a quatre ans. Un vrai bon moment !
    Je te mets le lien si tu veux jeter un oeil à mon avis : http://www.milleetunefrasques.fr/2010/01/commentaires-sur-neige-de-maxence-fermine/
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai jeté un œil et rajouté ton lien !

      Supprimer
  2. J'ai aimé la poésie de ce court roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu au début des vacances. Depuis, je l'ai prêté à plusieurs personnes et il fait l'unanimité !

      Supprimer
  3. Oh la la la la...j'adore cet extrait...et l'écriture...je cours l'acheter...biz

    RépondreSupprimer
  4. Me souviens t'avoir suivi les yeux fermés pour "Sauf les fleurs" de Nicolas Clément ...je fais la même chose ici...;-))) merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Je me souviens de ton billet (très émouvant) pour Sauf les fleurs, tu avais même eu un petit mot de son auteur si je ne me trompe ...

      Supprimer
  5. Toute la délicatesse qui émane de ton billet donne clairement envie de lire ce titre.

    RépondreSupprimer
  6. C'est un format qui n'est pas pour moi. Par contre, j'ai apprécié de l'écouter dehors par temps de neige, ou disons que je l'ai davantage apprécié que si je l'avais lu en été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le temps qu'il fait joue sur nos lectures et j'ai apprécié de le lire juste avant que l'hiver n'arrive justement !

      Supprimer
  7. Et bien ! Que de jolis mots pour ce coup de cœur.

    RépondreSupprimer
  8. Il est dans ma Wish List depuis un moment. Je risque de céder très prochainement aux sirènes de la tentation ! Très belle chronique !

    RépondreSupprimer
  9. "On se laisse porter par la magie de l'histoire..."

    Je n'aurai pas dit mieux pour ce livre que j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se retrouve sur les coups de coeur ! ;-)

      Supprimer
  10. Neige. Quelle magnifique bouquin... Quelle poésie dans ces haïkus, dans ces phrases courtes qui recouvrent la neige de sa beauté...
    Les éditions Arlea, je ne connais pas. Mais cela doit être une édition avec illustration, ce qui rajoute du charme à ce court texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique oui ! Il est illustré par Georges Lemoine qui a également illustré : La petite fille aux allumettes que mes élèves adorent lire. Je suis moins fan des illustrations que du texte qui finalement se suffit à lui même ...

      Supprimer
  11. Un très bon souvenir de lecture pour moi (lu bien avant le blog)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai adoré ce premier livre de Maxence Fermine (je crois que c'est son premier. Je l'ai offert un nombre incalculable de fois : c'est un moment de pure fantaisie et de belle poésie. Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Tu as raison un petit bijou et je l'affectionne particulièrement celui ci parce que c'est grâce à lui que j'ia fait la connaissance de manU...

    ;-)

    Tu me donnes envie de le relire :D
    BiZZZZ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre que je relirai avec plaisir aussi je pense !
      Bisesss

      Supprimer
  14. Des années, je dis bien des années, que l'on me conseille de lire ce roman. Et tu fais plus qu'enfoncer le clou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien alors qu'attends-tu ? Hop hop hop ;-)

      Supprimer
  15. Je l'ai lu il y a deux ans et j'en garde un souvenir extrêmement précis, il y avait du Barjavel dans là dedans, c'est très beau, je suis d'accord avec ton "petit goût d'éternité".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on est pas loin de Barjavel !

      Supprimer
  16. Je suis totalement fan de la littérature japonaise alors tu penses que j'ai lu ton billet fébrilement ! Je note de suite pour essayer de le trouver en poche ou en biblio. C'est un très beau billet Cristie.

    RépondreSupprimer
  17. un beau coup de cœur pour moi aussi. Et tu devrais aimer "le violon noir" du même auteur, superbe aussi.

    RépondreSupprimer
  18. Comme je suis d'accord avec toi, ce joli livre est un petit bijou à mettre entre toutes les mains ! bonne semaine ^^

    RépondreSupprimer
  19. Une lecture en apesanteur, idéale quand on vient de refermer Nagasaki d'Eric Faye...

    RépondreSupprimer
  20. Tu me donnes vraiment envie de me plonger dans ce roman :-)

    RépondreSupprimer