vois comme ton ombre s'allonge gipi

Un homme d'une cinquantaine d'année est retrouvé sur une plage. Totalement délirant, il est conduit dans une clinique spécialisée. Les médecins émettent l'hypothèse d'une schizophrénie tardive accompagnée de troubles compulsifs obsessionnels à orientation monothématique.
L'homme est un écrivain et illustrateur, Silvano Landi, qui ne fait plus que dessiner : un arbre mort et une station service. Sa vie s'est décomposée et ne reste qu'une succession d'images, de figures qui le hantent, des fragments de vie que président la folie ...

L'histoire est déconcertante car elle ne possède pas de structure narrative linéaire. Disons que pour ma part, j'avais l'impression d'avancer à tâtons dans un monde totalement inconnu et je butais sur des nœuds qui ne se dénouaient pas. Je poursuivais ma lecture en quête de sens, passant d'une histoire à l'autre, percevant les peurs et les drames. Puis, soudain, ce fil sur lequel j'ai tiré et l'histoire s'est déversée tel un torrent. Alors que je faisais du surplace j'ai soudain été emportée par la rapidité des flots en apnée totale. Bref, j'ai adoré !

C'est déstabilisant, surprenant, poétique. C'est une histoire d'introspection et de reconstruction dans laquelle le héros se livre sans ce livrer, nous donne les clés sans nous les donner toutes. Créant de l'attente, de la frustration, nous noyons volontairement mais lorsqu'il nous tend une petite clé c'est avec fébrilité qu'on la saisit. Gipi est un grand artiste à n'en pas douter.

Le graphisme lui même est surprenant. Il y a ces crayonnés fins en noir et blanc qui nous plongent dans la réalité de ce que vivent les personnes autour du personnage. Puis ces pastels qui évoquent les souvenirs et génèrent les flous qui nous perdent. Ce livre est une véritable oeuvre que je pense relire encore et encore à la recherche d'autres clés ...

"Un jour, un jour, chacun de ses gestes changera. Chacun des objets changera. Tu n'auras plus aucune de tes anciennes sensations. Vois comme ton ombre s'allonge. Si cela arrivait à l'improviste. Si tu savais. Si l'homme de dix-huit ans savait"

Un énorme coup de coeur !

Lu dans le cadre du mercredi c'est BD chez Mango !


-----------------------------------------------------
Editions Futuropolis
Janvier 2014
124 pages