Le coeur en Islande de Makyo


Emouvant diptyque que cette oeuvre de Makyo sur la vie pêcheurs au XIX siècle, sorti un peu plus tard en intégral. Il faut dire que Makyo puise dans son passé et notamment dans les histoires que lui contait son père sur son grand père. La paternité est justement le fil conducteur dans ce récit qui nous apprend tant ...


Moïse un garçon de douze ans est fils de pêcheur et rêve de s'embarquer avec son père pour découvrir L'Islande dont il a tant entendu parlé depuis si petit. Seulement voilà très vite sa mère s'oppose à ce voyage, il est dur d'être une femme ou une mère de marin à cette époque ! Combien ne reviennent jamais ?  
Cependant, très vite on se rend compte qu'un mystère entoure la naissance du jeune garçon. Il semblerait qu'il ait été retrouvé bébé dans une barque échouée sur la plage. Un jour que son père adoptif a rendez-vous avec l'armateur, il lui prend l'envie d'écouter aux portes. Il  apprend alors que cet homme serait ni plus ni moins que son père et qu'il souhaiterait en faire son héritier. Est-ce la raison pour laquelle la vie du jeune garçon semble en danger ? Pire  viennent les révélations de son père adoptif et de son "ange gardien", un poète qui veille sur lui depuis bien longtemps déjà. Ces trois hommes pourraient être le père du jeune garçon. Succombant à  la même femme et se battant à présent pour conquérir Moïse mais pour des raisons différentes ...

Makyo nous conte brillamment cette vie de pêcheurs. Ces femmes qui attendent dans la peur, la rudesse de leur vie, mais aussi la solidarité qui les lient lorsque l'un d'eux disparaît. Les conditions de vie sur le bateau quant à elles sont particulièrement éprouvantes comme je l'ai découvert dans le second tome. Moïse avait la chance d'être le fils du capitaine mais très tôt les enfants pouvaient être engagés comme mousse, les familles ayant à peine de quoi vivre, il fallait bien subvenir aux besoins et la rudesse était leur quotidien. Les marins s'attachaient alors souvent à des superstitions pour tenter de surmonter les peurs et les drames qui pouvaient les toucher.

J'ai aimé ce titre "Le cœur en Islande" et cette présentation d'une Islande mythique qui est pour le jeune Moïse le paradis sur terre même si il n'ignore pas en parallèle qu'elle est un lieu de tempête, de froid intense et de drames. Les contes, la mythologies et les légendes le portent et l'aide à surmonter la tristesse qu'il porte comme les histoires nous aident souvent à surmonter les épreuves de la vie ...

Une très belle oeuvre !

Lu dans le cadre du mercredi c'est BD chez Mango

----------------------------------------------------
Editions Dupuis
1996 (pour le diptyque)

18 commentaires:

  1. Voilà qui me tente grandement. Merci ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Voila qui me tente beaucoup. Je devrais pouvoir le trouver sans problème à la médiathèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller y faire un petit tour aussi ! ;-)

      Supprimer
  3. Le thème de la vie des pêcheurs en Islande ne me tente pas plus que ça mais les dessins ont l'air somptueux... et je te fais une confiance aveugle ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta confiance Noukette ! L'histoire est belle et particulièrement bien écrite !

      Supprimer
  4. Et bien voilà que je fais la fine bouche... pourtant j'aime tes lectures et Makyo m'avait émue sur un autre titre. Je vais y réfléchir et je relirais ta chronique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, je vais noter la référence. L'idée a fait son bonhomme de chemin ^^ Merci pour le conseil ;)

      Supprimer
    2. De rien ! Hâte de lire ton billet !

      Supprimer
  5. Comme les autres, je suis vraiment tentée !

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai lu qu' Exauce-nous et Tout sauf l'Amour. Il me reste encore bien des Makyo à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà pas mal Moka. Exauce-nous sera mon prochain pour ma part !

      Supprimer
  7. Ça a l'air vraiment bien. Tu m'as donné très envie de lire cet album!

    RépondreSupprimer
  8. Ce livre semble être tout un poème... moi qui rêve d'aller à Reykjavik... Il me tente bien ce voyage avec Ce pêcheur d'Islande ^^ :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un beau voyage qui te conduira peut être ailleurs ...

      Supprimer