skandalon julie maroh bd

Rock star adulée, Tazane, est un narcisse qui cède à ses pulsions les plus perverses. Charmant ses fans et s’auréolant d'une aura quasi mystique, il déchaîne les passions, charme les foules par son comportement débridé. Faisant fi de ceux qui l'attendent au tournant, il s'engage dans une spirale de turpitudes et d’excès jusqu'à la note de trop ...

L'auteur qui m'a tant charmé avec : Le bleu est une couleur chaude a réussi à me surprendre avec ce nouvel album. Graphiquement c'est très beau. Cette fois, elle utilise des couleurs chaudes pour décrire l'absence de sentiments car c'est bien d'un narcisse dont il s'agit mais aussi la passion, l'hystérie, la fièvre, l'excès, ... Tout à l'opposé de son premier album qui nous contait une magnifique histoire d'amour entre deux femmes. Les traits sont plus gras, plus épais et elle donne un rendu au visage de Tazane très particulier, très animal. Il ressemble à un lion avec ses yeux tirés et son nez aplati. Cela lui confère bien le statut de fauve et de prédateur.

Dès le départ, il est clair que lancé à une telle vitesse, Tazane ne pourra pas survivre longtemps dans un star système qui vous met sur un piédestal aussi rapidement qu'il vous en fait tomber. Skandalon de plus, signifie bien : "Tout obstacle placé sur le chemin et faisant tomber quelqu'un". C'est donc sans surprise aucune qu'on le voit céder à une pulsion de trop et descendre aux enfers. 

Une fin donc attendue et un regret concernant le traitement du personnage principal. Tout narcisse qu'il soit, il ne peut être aimé ou adulé en se contentant de mépriser ou d'abuser, il manque de nuances et est pour ma part beaucoup trop stréréotypé ce qui m'a empéché d'éprouver la moindre émotion. Elle reste cependant pour moi une auteure que je continuerai de suivre.


Lu dans le cadre du mercredi c'est bd chez Mango et de la rentrée littéraire chez Hérisson !


4/6

-----------------------------------------------------------
Editions Glénat
2013
146 pages