les gens honnetes durieux bd

Un auteur auquel je ne résiste plus que Gibrat depuis que j'ai lu Le vol du corbeau et Le sursis ! J'ai donc succombé à nouveau sans regret aucun au tome 1 de cette série dont je compte dévorer le 2 très prochainement.

Philippe fête au sein de sa famille ses 53 ans. Il reçoit un magnifique vélo dans la plus grande simplicité. Chacun est heureux jusqu'à ce que la sonnerie du téléphone retentisse. Son patron lui annonce qu'il est licencié après plus de 20 ans de bons et loyaux services. Philippe perd tout, se laisse aller, plonge progressivement dans un enfer dont ses proches s'inquiètent ... Une plongée qui va lui permettre un regard neuf sur ce qui l'entoure ...

J'ai donc assisté impuissante à la descente aux enfers d'un homme terriblement attachant, qui va passer par des états de désinvolture, d'abattement, de colère, ... Il y a derrière le héros comme les personnages secondaires une tendresse qui se dégage assez surprenante mais également des accents de réalité. On est loin de la caricature.

Gibrat s'est en quelque sorte livré avec délicatesse à une critique de notre société mondialiste si peu humaine mais sans excès pour nous livrer une oeuvre terriblement humaine et attachante !

Le graphisme de Durieux soutient parfaitement cette histoire, vif et coloré. Le mélange des deux est une véritable réussite !

Lu dans le cadre du mercredi c'est BD chez Mango !


--------------------------------------------------------

Editions Dupuis
Date de parution 2008
64 pages