Bekame de Aurélien Ducoudray et Jeff Pourquié


Billel, un enfant de 10 ans arrive clandestinement en France afin de rejoindre son frère Ahmed qui est parti du bled depuis deux ans. Il se retrouve avec d'autres clandestins entassés dans une camionnette avant d'être déchargés et parqués dans des hangars par des passeurs sans foi, ni loi.
Une nuit, Billel leur fausse compagnie et réussit à s'échapper. Il va errer dans les rues avant de rencontrer Victor un jeune punk débrouillard qui va lui apprendre comment se faire de l'argent facilement. A la nuit tombée, il se retrouve dans un squat avec de nombreux SDF dans lequel il va s'endormir.
Cependant, au petit matin il se réveillera seul et poursuivra son errance. C'est en apercevant un groupe de gamins jouant au foot qu'il va tenter de s'intégrer à l'équipe et ainsi faire la connaissance de leur entraîneur, Mr Assane, lui même ancien clandestin qui va l'héberger quelques temps avant que la dure réalité ne rattrape le garçon ...

Là encore une bd qui vous prend aux tripes. On sent que l'histoire recouvre certaines réalités que l'on refuse souvent de voir. Il faut dire aussi que Aurélien Ducoudray, photographe de presse, a réalisé plusieurs reportages sur les réfugiés politiques et sur les sans papiers. Il a ainsi pu découvrir les conditions et les nombreuses galères lors de leur arrivée en France. Faire voir ces galères par les yeux d'un enfant rend les choses encore plus bouleversante. Mais justement certains n'arrive-t-il pas très jeunes en France ?

Billel est touchant de naîveté et d'innocence ce qui rend les horreurs qui l'entourrent encore plus cruelles. On sent que cette passion pour le foot est aussi une façon d'échapper à cette réalité, de lui ouvrir bien des portes car beaucoup la partage. On ne peut s'empêcher de le comparer à son frère qui a bascilé de l'autre côté et on reste admiratif devant toutes les qualités de générosité, de modestie, d'attention aux autres dont il fait preuve ce qui rend la situation encore plus injuste. Ducoudray frappe fort et y parvient très bien. On ne peut pas rester indifférent face à un tel destin.

Le graphisme de Jeff Pourquié est somptueux. Il rend bien les ambiances et le mélange des deux est une véritable réussite.

Encore un livre qui frappe fort, qui frappe juste, qui fait réfléchir tout en nous transportant ! Un coup de coeur !

Lu dans le cadre du mercredi c'est BD chez Mango !



-----------------------------------------------------

Edition : Futuropolis
Date de parution : 2012
96 pages



14 commentaires:

  1. Tu donnes envie de se lancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lance toi Moka ! Je prendrai plaisir à venir te lire ensuite ! ;-)

      Supprimer
  2. La chronique de Choco m'avait donné envie au moment de la sortie de cet album. Je n'ai finalement pas concrétisé mais il se pourrait bien que cela change ^^ Je note ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais en profiter pour jeter un œil à cette fameuse chronique !

      Supprimer
  3. Encore un album de Futuropolis qui m'a l'air tout à fait fréquentable, ça commence à faire beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas ma maison d'édition préférée pour rien ! ;-)

      Supprimer
  4. Un sujet pas toujours facile à traiter. Visiblement ce livre y arrive très bien.

    RépondreSupprimer
  5. J'adore la déformation du nom pour le titre :)
    Oui, sujet délicat mais toujours et encore d'actualité. D'autant plus touchant quand il raconte une vie d'enfant si difficile.
    C'est noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement toujours d'actualité oui !

      Supprimer
  6. Mince... Ça a l'air plombant quand même...! Mais tu m'intrigues en le classant dans tes coups de cœur, noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fort mais pas plombant non plus grâce à une belle rencontre ! ;-)

      Supprimer
  7. Un sujet qui doit être difficile à traiter, mais aussi à lire. Je note quand même, si je tombe dessus :)

    RépondreSupprimer