Limonov de Emmanuel Carrere

, , 22 comments

C'est d'un individu bien réel dont Emmanuel Carrere a voulu brosser le portrait : Edouard Limonov. Un être complexe qui tient à la fois du salaud, du héros, intelligent, imbu de lui même, immoral, ... Le portrait se veut réaliste et nous avons là un récit qui tient presque plus du documentaire que du genre romanesque ...

Edouard Limonov est née dans une ville ouvrière de Russie, d'un père militaire et d'une mère ouvrière. C'est un enfant plutôt sage qui va traverser l'adolescence en devenant voyou mais un voyou poète qui va subitement s'assagir après un séjour en hôpital psychiatrique suite à une tentative de suicide. De poète à Moscou, il va devenir clochard à New York, puis valet de chambre d'un milliardaire, écrivain connu à Paris, soldat dans les Balkans et maintenant le chef d'un parti nationaliste adulé par certains, haï par d'autres ...

C'est le premier livre que je lis d'Emmanuel Carrere et je ne suis pas déçue. C'est vif, percutant, il va droit au but. Il faut dire aussi que la vie de Edouard Limonov est absolument fantastique. On est dans l'aventure totale et savoir que cet homme existe rend le récit encore plus passionnant !

Limonov démontre un égoïsme assez surprenant, c'est un narcisse dans toute sa splendeur qui s'est pourtant montré d'une grande sensibilité avec les femmes. Son existence est tellement surprenante que l'on suit ses aventures sans être jamais au bout de nos surprises. C'est une magnifique épopée auxquels Emmanuel Carrere ajoute quelques éléments biographiques personnels qui ajoute un second souffle à l'oeuvre et m'ont permis de faire un peu plus connaissance avec cet auteur. Il faut dire aussi que les deux hommes se sont rencontrés dans les années 80 à Paris. Emmanuel Carrere avait interviewé Limonov qui malgré la vie dissipée et aventureuse l'avait reconnu en 2002 lorsqu'il s'était croisé en Russie. C'est dire la mémoire de cet homme qui semble avoir pourtant tout vécu !

Certaines scènes peuvent être assez choquantes. Notamment toutes celles qui se rapportent à la sexualité car Limonov va loin dans ses descentes aux enfers. C'est un être passionné, plein de vie mais écorché et extrême. J'ai aimé que Emmanuel Carrere ne porte a aucun moment un jugement sur ce personnage. Il nous laisse libre de nous faire notre propre opinion. Il s'en tient aux faits, tel un journaliste et c'est aussi bien ainsi. Il faut dire que l'air de rien ce récit soulève un certains nombres de questions sur la moralité ou le destin ...

Ce récit est également intéressant en ce qui nous révèle tout un pan de l'histoire de la Russie selon une vision nouvelle ... On y assiste à la perte de puissance du régime communisme, à la mise en place d'une mafia, au grand désordre qui va suivre ... Ce sont aussi des figures incontournables de la culture Russe qui nous sont contés : Brodsky, Sakharov, Soljenitsyne, que Limonov jalousait. Un récit riche dont je ne m'étonne pas qu'il ait reçu le prix Renaudot en 2011 !

Un grand merci à Livraddict et à la maison d'édition : P.O.L !


L'occasion de participer au challenge de Laure !

A tous prix
---------------------------------------------------------

Edition : P.O.L
Date de parution : 2011
Nombre de pages : 489

22 commentaires:

  1. J'ai vraiment beaucoup aimé ce récit, la façon dont Carrère mêle sa vie et celle de Limonov.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela surprend au départ mais j'ai aimé cette façon de construire le récit aussi !

      Supprimer
  2. Drôle de bonhomme ce Limonov. J'ai lu un de ses recueils de nouvelles et ça dépote !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai prévu de lire "la classe de neige" de cet auteur prochainement.. Tu l'as lu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais on me l'a prêté. Il m'attend sagement dans ma bibliothèque ! ;-)

      Supprimer
  4. Tu m'intrigues grandement avec cette chronique : ce titre me tente depuis pas mal de temps, sans que j'ose sauter le pas... Je devrais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense Bouchon des bois. Il est intéressant !

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Il y en a quelques uns comme ça ...

      Supprimer
  6. J'aime beaucoup E. Carrère mais je n'ai jamais lu ce roman, ce que tu en dis me donne envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est mon premier de lui après j'attaquerai la classe de neige ! :-)

      Supprimer
  7. J'aimerais que Carrère écrive un livre sans parler de lui : ce serait un vrai et beau challenge de sa part ! Un peu comme dans La classe de neige, d'une certaine façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à ce point !!!! Contente de le savoir : tu as mérité une unique bise.

      Supprimer
    2. Une seule ??? Mon autre joue est jalouse !! ;-)

      Supprimer
  8. Je ne connais ni le personnage ni jamais lu cet auteur. Autobiographie tentante...

    RépondreSupprimer
  9. Voilà une sortie en poche bien tentante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse toi tenter alors que je puisse venir te lire pour comparer ! ;-)

      Supprimer
  10. Décidément il est partout en ce moment. Il faut que je le remonte dans ma PAL ;-)

    RépondreSupprimer