Petit Homme de Patrick Bertrant Poivre d'Arvor

, , 2 comments
Editeur : Albin Michel - 1999 - 159 pages

Ce livre qu'on m'a offert est arrivé à point nommé. Je venais de finir : Le Diable tout le temps et ces nouveaux mots m'ont fait l'effet d'une douce caresse !

Le narrateur n'a que 4 ans. Un dimanche, son père ne le ramène pas chez sa mère. La mort de celle-ci est prétextée mais on ne sait si elle est vraie, l'enfant en tout cas n'y croit pas vraiment, il pressent les choses et cela ne peut être réel. C'est une fuite en avant qui les lancent tous deux sur les routes de France pour retrouver des endroits chers au coeur de ce père un peu déboussolé avant qu'ils ne s'envolent pour une île lointaine, à côté d'un lagon où viennent naître les baleines. Une longue fugue qui se transforme en voyage merveilleux.


"J'étais poisson, j'étais oiseau, je volais comme Jonathan le Goéland qui piquait dans les eaux en allant chercher sa nourriture et qui narguait ensuite le soleil pour se sécher jusqu'à s'en brûler les ailes"

J'ai aimé ce petit livre sans prétention. D'une part, car il est clair que son auteur a été très influencé par le Petit Prince de Saint Exupéry qui est de loin mon livre préféré et parce que Jonathan le Goéland m'a profondément marqué. Ce sont des hymnes à l'enfance qui l'ont porté ! D'autre part, j'ai été conquise par l'écriture de l'auteur qui nous dévoile ici l'âme d'enfant qu'il a su conserver. Émue aussi par cette volonté de retrouver les plaisirs simples qui nous permettent d'accéder au bonheur et la douleur d'un père qui se bat pour vivre quelques instants de bonheur auprès de son enfant.

Un livre simple mais touchant !


2 commentaires:

  1. J'y ai également trouvé l'influence du Petit Prince, rien d'étonnant à cela lorsque l'on sait que l'auteur est un passionné de Saint-Exupery (titre d'une de ses émissions : "Vol de Nuit", parrain de la fondation "Saint-Exupery", auteur de "Petit Prince du désert", sa grand-mère était la meilleure amie de Consuelo, la femme de St-Ex...).
    Moi aussi j'ai aimé la fraicheur, la simplicité, la candeur, ce regard d'enfant, les plaisirs simples.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse d'avoir découverte Poivre d'Arvor auteur. Je viens de voir une interview de lui et je rêve de lire : Terre des hommes.

      Supprimer