Edition : J C Lattès - Février  2012 -  186 pages

Après maintes lectures de critiques positives de ce livre, je me suis enfin lancée. Il attendait dans ma PAL depuis cet été et c'est un ami, qui parce qu'il l'avait lu en une soirée, m'a convaincu de ne plus attendre ! ;-)

Jocelyne est une femme simple et gentille, mercière de son état à Arras et marié à Jocelyn (Non vous ne rêvez pas !). Ce qu'elle aime par dessus tout c'est faire plaisir.
Notre mercière va jusqu'à créer un blog qui très vite va connaître un succès fulgurant car Jocelyne a le don des mots et de l'amour. Elle a pour amies deux jumelles un peu délurées qui un jour réussissent à la convaincre de jouer au loto. Quelques temps plus tard, on apprend que le gros lot a été gagné par une personne d'Arras, on comprend vite que la bombe est tombée sur notre héroïne. Seulement voilà, Jocelyne va d'abord tarder à aller récupérer son chèque,  18 millions ça peut faire peur ! Puis, le chèque une fois en main elle va le cacher et prendre le temps de réfléchir avant de l'encaisser, faire des listes de ses envies mais aussi de ceux de son mari, avant de peser toutes les conséquences et bouleversements que cela inéluctablement suscitera dans sa vie ...

C'est un livre que j'ai pris plaisir à lire. Il y a certains passages que j'ai particulièrement aimé :

"Le plus beau du monde, il n'a besoin de rien puisqu'il a tout le monde. Il a sa beauté ; et l'irrépressible fringale de toutes celles qui veulent s'en repaître et finiront par le dévorer et le laisseront mort, les os bien sucés, brillants et blancs, dans le fossé de leurs vanités."

Je n'écris jamais de billet tout de suite après avoir lu un livre cela me permet de prendre de la distance avec ma lecture et de percevoir des choses que je ne voyais pas forcément lorsque j'étais "dedans". Certaines choses m'ont gênées : une écriture trop simple, des dictons rebattus : L'argent ne fait pas le bonheur, de véritables envolées lyriques ou formules chocs qui subitement retombent dans une écriture simpliste.

Pour toutes ces raisons ce livre ne sera pas un coup de coeur mais il reste un livre que je conseillerai car j'ai trouvé le personnage de Jocelyne particulièrement attachant. L' auteur fait montre d'une véritable compréhension de la gent féminine sur laquelle il pose un regard plus que tendre, particulièrement  sensible et réaliste et on y découvre de belles choses sur les liens qui nous unissent !