Les heures souterraines de Delphine de Vigan


Ed : JC Lattès - 2009 - 280 pages

"Alors il voudrait lui dire que non. Il voudrait lui dire avant de te rencontrer j'étais un aigle, un rapace, avant de te rencontrer je volais au dessus des rues, sans jamais rien heurter, avant de te rencontrer, j'étais fort."

C'est le deuxième livre que je lis de Delphine de Vigan et je suis toujours aussi enchantée par ce qu'elle écrit. Dans ce livre nous suivons la trajectoire de deux personnes Mathilde et Thibault qui ne se connaissent pas. Ils vivent tout les deux dans la même ville, pourraient se rencontrer, se croiser...

C'est un livre magnifique sur l'inhumanité des grandes villes et leur violence qui deviennent ravageuse sur des personnes déjà affaiblis. Mathilde et Thibault  travaillent et subissent tous les deux une violence tapie dans les entrailles de la ville. Une violence telle, qu'elle en fait des êtres de papier qu'un simple souffle suffirait à faire tomber. Au delà de la ville c'est aussi  la violence de certaines entreprises ou sociétés qui érigent en leur propre sein leur propre loi ouvrant ainsi la voie à des processus de destruction possibles que l'on découvre et enfin la violence de la mort et la maladie qui frappent en aveugle les êtres sur son passage.

Un livre fort !

6 commentaires:

  1. Une belle porte pour m'inviter chez toi, chère swappeuse ! J'ai No et Moi sur ma Pal, beaucoup aimé Rien ne s'oppose à la nuit et celui-ci fait très envie ! A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue chez moi binômette ^^ Je n'ai pas encore lu rien ne s'oppose à la nuit mais je compte bien y remédier. Celui-ci est très plaisant à lire, très intéressant, il est peut être juste un peu sombre mais ça reste un grand moment de plaisir !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais adoré ce roman... Comme tous les autres de cette auteure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la raison pour laquelle je vais dévorer un maximum des petites perles qu'elle écrit !

      Supprimer
  4. C'est un livre sombre..On pense que la chute sera joyeuse, mais elle ne l'est pas; et c'est surement ce qui le rend aussi réaliste. Il est assez troublant, et comme toujours très bien écrit. Je le conseille vivement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté réaliste rend cette lecture particulièrement forte !

      Supprimer