Je n'ai pas encore eu la chance de me plonger dans les romans d'Arto Paasilinna mais cette adaptation m'en a donné une envie certaine !


Tout commence avec le retour à la ferme familiale de Rafael Juntunen. Il s'y rend pour récupérer des lingots d'or qu'il y avait caché sous un tas de fumier. Puis, s'empresse de s'enfuir vers la petite ville de Pujlu en Laponie, en s'enfonçant dans la forêt des renards pendus afin d'y cacher son or et échapper à un ancien complice. Voilà cependant, que dans la cabane de bûcheron dans laquelle il trouve refuge surgit le major Remes qui, pour fuir son alcoolisme et sa femme, a décidé de se prendre une année sabbatique.  Loin de suffire, quelques temps après, parvient devant leur porte une vieille dame frigorifiée fuyant la mise au repos forcée et enfin deux prostitués étrangères qui s'installe pour un temps dans la petite maison en bois.  

C'est une belle histoire que nous vend là Paasilinna car rien ne se passe comme on tente de l'imaginer. On aurait pu croire à une histoire de type polar ou thriller car toutes les conditions étaient réunies sauf qu' elle s'avère totalement inattendue. Paasilinna aime ses personnages et fait montre d'une grande humanité. 

Résultat de recherche d'images pour "la foret des renards pendus bd"

Il sait créer une ambiance que dessert très bien le trait de Nicolas Dumontheuil qui recrée les paysages avec un certains réalisme ainsi que les personnages. Il joue sur les contrastes entre une nature froide où domine un manteau blanc neigeux et la chaleur animals et amicals qui surgit comme par le biais de ce renard appelé Cinq-cent balles. Une lecture réjouissante qui crée une envie irrésistible de se plonger dans les récits de cet écrivain finlandais.

Une jolie surprise !

bd_de_la_semaine_pti_black
Notre rendez-vous BD de la semaine sur le blog de Stéphie 

---------------------------------------------------------------------
Editions Futuropolis
Paru le 25 août 2016
144 pages