Mr Gwyn de Alessandro Baricco

Mr Gwyn Baricco Alessandro

Alessandro Baricco reste dans mes souvenirs lié à un ravissement : Soie et à une lecture récente : Trois fois dès l'aube qui m'a enchantée. L'histoire ici est quelque peu différente ; il y est question d'auteur en quête d'un nouvel élan, d'un nouveau souffle.

Ecrivain de talent londonien, Mr Gwyn établit et annonce par le biais d'un journal, la liste de tout ce qu'il ne fera plus, l'écriture de romans compris.


Son agent littéraire, Tom Bruce Sheppard, tente de le faire changer d'avis mais Mr Gwyn reste campé sur ses positions et se cherche une nouvelle activité pour s'exprimer. C'est alors qu'en trouvant refuge dans une galerie d'art sa vie va prendre un nouveau tournant. Un portrait, l'interpelle et une pensée émerge, une envie d'écrire autre chose : il sera portraitiste.

Il trouve un local nu, décoré de quelques morceaux de tapisserie arrachées, de quelques tâches d'humidité. Il y installe deux trois meubles sommaires, installe un éclairage artistique, commande un fond sonore et entreprend d'établir le portrait des personnes qui voudront bien accepter de déambuler dans cet espace.

C'est le processus d'écriture et de créativité qui est interrogé à travers Jasper Gwyn. Il demeure cependant un mystère à nos yeux. Un indéchiffrable mutique qui se tient sur le bas côté et observe. Un homme dévoué à son imagination et sa créativité, sensible. Un être original et attachant. Une belle histoire encore livrée par Mr Baricco.

Les avis de Moka et Jérôme !

Editions Gallimard
Collection du Monde Entier
Date de parution 5 mai 2014