Un funambule sur le sable de Gilles Marchand


Gilles Marchand m'étais inconnu alors lorsque l'opération des Matchs de la Rentrée Littéraire l'a mis dans sa sélection, j'ai sauté sur l'occasion et heureusement ! J'ai découvert une perle à nul autre égal. Je regrette juste de ne pas l'avoir lu avant de rencontrer l'auteur au salon du livre du Mans. Je lui aurai dit tout le bien que je pense de son livre.

Pour la petite histoire, Stradi est un petit garçon né avec un violon dans la tête. Aucun spécialiste ne sait pourquoi, ni comment faire pour l'aider. Les parents veillent donc sur lui jusqu'à ses six ans puis décide de le scolariser. Au départ ses camarades lui montrent un certains intérêt mais une fois leur curiosité satisfaite, ils s'en détournent et ne l'acceptent pas vraiment sauf Max ...

Je ne vais pas trop vous en dévoiler mais ce livre est une vraie perle. Tout d'abord l'écriture de Gilles Marchand se veut particulièrement poétique. Au delà des métaphores, la fantaisie qu'il démontre est un monde de beauté différent de ce qu'on a tant l'habitude de côtoyer et de lire et que ça fait du bien. ! Pourtant, malgré toute la poésie c'est toute notre enfance qu'il a pu saisir et nous renvoyer. J'ai retrouvé des images, des sensations, une ambiance, ... Il fait fort pour un si jeune auteur. Je n'ose imaginer ce qu'il nous réserve pour l'avenir. 

"A vrai dire, je me suis toujours senti comme un funambule. J'ai avancé dans cette société en prenant mille précautions. Légèrement au-dessus, un peu au-dessous ou complètement à côté, je ne sais trop où, mais jamais en son sein. Je me suis maintenu en équilibre tant bien que mal, sachant que je pouvais chuter à tout instant."

A lire, dévorer, de toute urgence !

Les avis de Moka, LeiloonaNicolasAlex
Lu dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire de Price Minister

Editions Les forges de Vulcain
Date de parution 2016
354 pages