N'aie pas peur si je t'enlace de Fulvio Ervas


Une traversée des Etats-Unis en Harley avant de parcourir plusieurs pays d'Amérique du Sud. Cela vous fait rêver ? Et bien moi aussi d'où ma plongée dans ce livre surtout après avoir lu Notre Jacky Jack National. L'histoire loin d'être commune a le don de bousculer un peu car on ne peut pas dire que l'aventure vécue par nos deux baroudeurs soit habituelle.

Franco Antonello prend la décision après concertation avec le principal intéressé, Andréa son fils autiste de 18 ans, de partir pour un long voyage à l'autre bout du monde, une traversée des Etats Unis à moto, sans plan précis juste en se laissant porter par le vent. Une périple un peu fou d'autant qu'on le lui déconseille fortement sous prétexte qu'une personne autiste aurait besoin de stabilité ... Franco veut cependant offrir ce périple à Andréa. C'est l'occasion pour lui de passer du temps à ses côtés et de mieux le comprendre en s'octroyant une liberté qu'ils n'ont semble-t-il jusqu'à présent peu eu.
Andréa va provoquer maintes situations abracabrantesques par le biais de ses manies d'embrasser et caresser tout le monde. Les rencontres seront tout à la fois heureuses, bouleversantes, émouvantes, ... La personnalité d'Andréa ne peut laisser insensible et c'est avec émotions que son père sera le témoin de ses premières amitiés comme de ses premiers élans ...

"Andrea est un voyage dans la vie. ils nous a inscrits aux jeux Olympiques, catégorie saut en longueur du problème à la solution. Nous n'avons pas gagné beaucoup de médailles, mais au moins ne nous sommes nous pas laissé abattre par la tristesse et la résignation, ni écraser par le poids des difficultés. Avancer même quand ça peut sembler illusoire."

Un roman qui questionne et qui a été d'une grande douceur à lire. C'est beau ce lien père fils, cette corde invisible qui fait qu'il ne se perde jamais totalement malgré la difficulté de communication, leur monde qui se heurte sans jamais fusionner. J'ai beaucoup appris sur cette maladie qu'est l'autisme et de la plus belle façon puisqu'elle nous est dévoilé à travers les yeux emplis d'amour  d'un père pour son fils. Un seul regret peut être est d'avoir fait de ce livre un cheminement psychologique à travers la parole exclusive du père au détriment de l'aventure, du dépaysement, ... Cela reste un très beau roman.


---------------------------------------------------------
Editeur : Liana Levi
Date de parution : février 2014

16 commentaires:

  1. Le sujet est intéressant et il me semble que j'ai vu un reportage sur cette " expédition ".
    Passe une bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente beaucoup celui-ci depuis que j'en avais aussi entendu parler chez Jacky Jack !

    RépondreSupprimer
  3. Un roman que j'ai beaucoup aimé aussi! Plein d'amour paternel et de fantaisie! J'en garde un excellent souvenir!

    RépondreSupprimer
  4. J'en ai déjà beaucoup entendu parler, tu confirmes qu'il devrait me plaire.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,
    j'ai beaucoup aimé ce livre, périple d'un père et de son fils.
    Une belle leçon de vie pour gérer la "différence"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et apprendre sur cette différence ! ;-)

      Supprimer
  6. Cela ne me tente pas trop mais je comprends bien que l'on puisse s'embarquer pour ce voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'ai pas hésité ! ;-)

      Supprimer
  7. Je note le titre, il pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer