Le pouvoir des innocents de Hirn - Brunschwigh - Nouhaud, cycle 2, tome 1 et 2

, , 24 comments

Les cinq premiers tomes de cette série parus chez Delcourt n'étaient absolument pas passés entre mes mains, il faut dire aussi qu'à cette époque, je ne lisais plus de livres du neuvième art.

Je me suis donc lancée dans ce second cycle sans savoir du tout à quoi m'attendre et avec l'appréhension de ne pas pouvoir suivre l'histoire, puisqu'il m'en manquait tout un pan. Pour rassurer ceux qui comme moi auraient manqué la mise en place du récit, le scénario est suffisamment bien construit pour qu'on comprenne très vite les différents enjeux et qu'on s'y retrouve ...

Joshua Logan est l'homme le plus détesté d'Amérique. Accusé à tort d'être l'auteur d'un attentat ayant fait des centaines de victimes dont un célèbre et charismatique boxeur, Steve Providence, il se retrouve en cavale accompagné de sa femme. Cependant, six mois de fuite l'ont décidé à se rendre s'il veut avoir une chance de prouver son innocence. Son arrestation fait grand bruit et remue les plus hautes sphères dont la nouvelle maire de New york, Jessica Ruppert ...

Dans le deuxième tome, l'avocat de Joshua mène son enquête, malgré l'attaque dont il a été la cible, aidé par son ami journaliste de plus en plus réticent, ils découvrent que la défense de Joshua va être particulièrement difficile d'autant plus que les vrais assassins ont déjà commencé à brouiller les pistes en réduisant au silence tous les témoins gênants, ...

Le scénario est donc particulièrement bien écrit puisqu'il nous permet d'entrer dans l'histoire sans trop de problème. Il est construit à la façon de vrais romans policiers qui nous distillent au compte-gouttes des indices qui une fois regroupés nous donne l'impression d'avoir une petite bombe entre les mains. Bref, un vrai régal

Les personnages sont particulièrement fouillés. J'ai aimé la personnalité de la femme de Joshua qui sous ses apparences frêles cache une grande force. Le couple formé par l'avocat et le journaliste, (on a juste envie d'en savoir un peu plus sur eux, ...), Cet homme de main capable de la pire des cruautés et qui devient subitement sous nos yeux un enfant mené par le bout du nez par une étudiante à la personnalité effarante, ... J'ai donc pris plaisir à les découvrir comme j'en aurai à les revoir.

Une chose m'a également beaucoup intéressée c'est la vision de la société américaine dans ce qu'elle a de moins réjouissant : la pauvreté, le taux de chômage élevé, le travail des immigrés et leurs conditions de travail, la présence de la mafia, les dessous de la politique, ... Des aspects qui mettent en lumière ce que l'on a tendance à laisser dans l'ombre ...

Le graphisme quant à lui plaira à beaucoup. Il est très clair, parfaitement adapté à ce genre de BD, coloré, dynamique, voir même très cinématographique. Ce n'est pas ce que j'ai préféré pour ma part mais on ne peut pas tout avoir. Cela reste une très belle série !

Lu dans le cadre du mercredi c'est BD chez Mango
Ce qu'en pense Yvan et Yaneck !
-------------------------------------------------------
Editions Futuropolis
2014




24 commentaires:

  1. Tu es toi aussi très convaincante pourtant à la base je ne pense pas que ce soit le genre de série qui me plaise...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas mon style non plus mais on se laisse vite prendre au jeu ...

      Supprimer
  2. Je dirais comme Noukette. La couverture ne m'aurait pas attirée mais je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elles arrêtent un peu ces couvertures pour ceux qui ne sont pas amateurs du genre mais l'important est ailleurs heureusement !

      Supprimer
  3. Un grand merci pour cette belle rencontre entre vous et nos personnages. Elle m'a doutant plus touchée qu'elle lève un doute : peut-on lire ce second cycle sans avoir lu le premier (on a tout fait pour, mais on avait peu de retour sur le sujet) ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à moi de vous remercier : vous avez réussi à m'emporter alors que ce n'était pas forcément gagné ! ;-)

      Supprimer
    2. Te voilà avec tout un univers à découvrir: Chez Luc Brunschwig, c'est beaucoup de très bon. Le sourire du clown, je te le recommande aussi.

      Supprimer
    3. Je le note Yaneck ! Merci !

      Supprimer
  4. Voilà qui peut me plaire ! J'aime bien ce type de graphisme...

    RépondreSupprimer
  5. Une série inconnue pour moi !

    RépondreSupprimer
  6. A priori, cette bande-dessinée ne me disait rien, mais après la lecture de ton avis, j'ai très envie de la découvrir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon parfois de sortir des sentiers battus ! ;-)

      Supprimer
  7. ah si c'est un régal... comment résister?

    RépondreSupprimer
  8. Je penserai à ton billet enthousiaste quand je tomberai sur cette série, la prochaine fois. Sans ça je serais passée à côté car je n'aime pas les histoires trop violentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas que de la violence ... C'est une histoire bien construite ! ;-)

      Supprimer
  9. Ben alors, c'est en sommeil ici ;)

    RépondreSupprimer
  10. Je viens prendre quelques nouvelles... J'espère que ça va.

    RépondreSupprimer
  11. Mais où es-tu ? Tu nous manques :) J'espère que tout va bien.

    RépondreSupprimer