Je marchais MALGRE MOI dans les pas du diable de Dorothée Piatek


Je débute bien l'année puisque pour ma première lecture de littérature de jeunesse, j'ai droit à un énorme coup de cœur ! Ce livre me touche particulièrement, il est vrai pour des raisons personnelles car c'est l'histoire souvent méconnue de ma région d'origine, mais pas seulement. L'auteur a réussi à transmettre les sentiments qui ont été ceux d'un grand nombre de " Malgré nous" ...

En 1939, à Strasbourg, François vit une vie d'insouciance auprès de ses parents boulangers et de son frère aîné. Il n'a que 15 ans mais déjà des projets et des rêves bien affirmés, il aimerait devenir journaliste ... Lorsque la guerre éclate, le gouvernement organise l'exode des familles vers d'autres régions afin de les protéger. François et sa famille après des conditions de voyage difficiles se retrouvent à côté de Périgueux dans un petit village où ils sont accueillis par des familles rurales. M Cohen, un homme d'un certains âge, ancien client de la boulangerie familiale et juif, se rapproche beaucoup de François et ne lui cache pas son sentiment sur ce qu'il sait de la façon dont son peuple risque d'être traité. De l'autre côté, pour la première fois, le jeune garçon connait les déboires de l'amitié lorsqu'il constate que son ami d'enfance devient germanophile et antisémite.

Heureusement, l'amour est là. Elle s'appelle Anne, n'a que 14 ans lorsqu'il se rencontre mais restera le grand amour qui l'aidera à lutter lorsque viendra le moment de revenir sur Strasbourg. Effectivement, quelques temps après, contraints et forcés, François et sa famille réintègrent la petite boulangerie alsacienne et le cauchemar commence ... Les humiliations deviennent courantes, la tension instaurée par une surveillance constante et des dénonciations ne se relâche pas. Contraints de parler allemand, de germaniser leurs noms et de suivre l'éducation nazie qui n'a éducation que de nom. Ils subissent jusqu'à ce que la nouvelle tombe : Paul, le frère aîné est contraint de partir faire son service dans le RAD (Service Nationale du Travail). Le piège s'est refermé sur eux ...

Si j'ai aimé ce livre c'est peu de le dire ! Rares sont les livres de littératures de jeunesse qui me touchent autant et sont d'une tel justesse. Les "Malgré nous" sont peu connus et pourtant leur sort n'a pas été enviable. Ils ont été contraints de se renier et de combattre pour une cause qu'ils n'approuvaient pas. Dressé à obéir, enrôlé parfois de force dans l'armée à l'âge de 15 ans et envoyés sur le front pour combattre leurs frères. Certains ont été détruits physiquement et psychologiquement. Beaucoup de ceux qui avaient été envoyé sur le front Russes en ont profité pour fuir et passer de l'autre côté mais maints d'entre eux se sont faits tués ou ont été emprisonnés dans le camp de Tambow. Certains n'ont été libérés que 10 ans après la fin de la guerre mais loin de trouver la paix ils auront encore à subir la méfiance de leurs proches Alsaciens et Mosellans. Un pan de l'histoire trop souvent méconnu !

----------------------------------------------------
Editions Petit à petit
2007
171 pages

32 commentaires:

  1. Il y a très longtemps que je n'ai pas lu de roman jeunesse mais celui-ci a l'air bien ! Je n'ai pas le choix de noter ton "énorme coup de coeur" ! Ça commence bien 2014 :)

    RépondreSupprimer
  2. Je le note aussi, tu as raison on ne connaît pas du tout ces événements (en tout cas moi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est là que ça prend tout son intérêt ...

      Supprimer
  3. Le public cible pour toi se situe dans quelle tranche d'âge ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 14/15 ans. Cela correspond de plus à leur programme d'histoire ...

      Supprimer
  4. Même question que Mo: à partir de quel âge peut-on le lire? Car il a l'air très bien en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès 14 ans je pense. Après c'est une question d'affinité, de maturité, de niveau de lecture ...

      Supprimer
  5. Pas fan de littérature jeunesse, mais tu as l'air tellement emballée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est totalement addictif et intéressant !

      Supprimer
  6. Un titre qui me donne envie ! Je note car j'adore toute la littérature autour de cette période sombre.
    Merci Cristie !

    RépondreSupprimer
  7. Voila une référence vraiment intéressante. Une lecture à associer avec "Oradour la douleur", magnifique roman jeunesse sur la tragédie d'Oradour sur Glane perpétrée par des "malgré nous" justement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui m’intéresse également !

      Supprimer
  8. Un très joli billet ! Tu en parles avec beaucoup d'émotion et de sensibilité !

    Merci

    Bisous Cristie :)

    RépondreSupprimer
  9. Blogspot devient capricieux pour passer les commentaires, celui de ce matin n'est pas passé, tout en affichant le contraire .. Je disais que je connaissais "les malgré nous", ma génération en a entendu parler facilement, mais on ne redit jamais assez à quel point certaines populations ont été contraintes et malmenées de tous les côtés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait du bien quelques redites de temps en temps pour ceux qui sont tentés par de la littérature de jeunesse. Pour les jeunes, cela prend une autre dimension ...

      Supprimer
  10. En effet c'est une période qui me semble très intéressante ! Je note :D

    RépondreSupprimer
  11. Dis-moi c'est à partir de quel âge cette lecture ? Je note pour donner des idées lectures à mon fiston. Et puis pourquoi pas pour moi aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13/14 ans Loo. Elle peut très bien convenir à un adulte aussi ! ;-)

      Supprimer
  12. En effet, ça n'est pas un épisode très connu de notre histoire, ni disons, très confortable. Merci pour ce conseil : parfois les romans jeunesse sont très forts.

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai que c'est un pan de l'histoire qui n'est pas vraiment traité en littérature, surtout jeunesse, et surtout dans notre lointaine Bretagne ! Je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a toutes les chances de te plaire voisine ! ;-)

      Supprimer
  14. L'année commence bien pour toi on dirait !

    RépondreSupprimer
  15. Je connais mal cet aspect de la guerre. Ce livre me permettra peut-être de mieux comprendre ce qu'un viel alsacien a essayé de me raconter lors d'un voyage en Alsace. Je le note

    RépondreSupprimer