7 ème étage de Asa Grennvall

, , 37 comments

Enorme coup de coeur ! Enfin un livre qui prend aux tripes et vous serre parce qu'il  a des accents de vérité et de sincérité qui ne trompe pas ! J'ignorais totalement de quoi il s'agissait lorsque je l'ai emprunté. Je n'ai même pas lu la quatrième de couverture, je l'ai seulement feuilleté et suis tombée sous le charme du graphisme en noir et blanc très simplifié façon Marjane Satrapi !

Asa est une jeune femme qui semble avoir du mal à trouver sa place dans la société. Elle semble surtout souffrir d'un grand manque de confiance en elle. Ainsi, le jour où elle arrive dans sa nouvelle école d'art, le bonheur semble lui tendre les mains. Elle ne se sent plus aussi isolée. Ceux pourquoi elle était montrée du doigt devient des qualités et surtout elle rencontre Nils. Leur relation est un rêve éveillé car Nils a tout du prince charmant. Il plait a tout le monde mais surtout il l'aime et lui dit les mots qu'elle a toujours rêvé d'entendre et qui la rendent heureuse et plus sûre d'elle qu'elle ne l'a jamais été. Il est vrai que parfois il a des réflexions étonnantes sur les autres mais elle met ses propos sur le compte de la jalousie et de l'amour qu'il a pour elle. En réalité, sans qu'elle ne s'en rende compte l'engrenage dans lequel elle a mis le pied s'est refermé sur elle mais cela s'est fait si progressivement qu'elle n'a rien vu venir ...

Je suis restée totalement scotchée par cette lecture. Personne n'aurait pu me faire refermer le livre avant la fin. Il y a des rencontres livresques qui produisent cet effet ... Le fait d'ignorer totalement le sujet a probablement beaucoup jouer également mais pour être tout a fait franche ce qui m'a le plus séduite c'est les accents de vérité qui résonnaient. On n'a pas besoin d'être ou d'avoir été une femme battue ou maltraitée pour reconnaître les symptômes de celles qui en souffrent. Ce livre est en réalité la lente descente aux enfers d'une femme qui est tombé sur un individu qu'il aurait mieux valu qu'elle ne rencontre jamais. J'ai trouvé que le processus de déconstruction de la personnalité était particulièrement bien décrit en ce qu'il a de plus vicieux et pernicieux. On comprends mieux comment une personne arrive à supporter la violence, la dévalorisation, le destruction d'une personne quand on sait de quelle façon elle s'est mise en place.

" De l'extérieur, nous formions un couple parfait. Nous étions toujours collés l'un à l'autre, comment aurions-nous pu ne pas être heureux ?"

Dans ce livre notre héroïne fait montre d'un courage extraordinaire en ce qu'elle se retourne contre son bourreau et finit par lui tenir tête mais combien y laisse leur vie ? Je n'ai pas été surprise de constater à la fin du récit qu'il était autobiographique. Aujourd'hui Asa est une des plus célèbres auteures de bandes dessinées de Suède. Une auteure à suivre !

---------------------------------------------------------
Editions L'Agrume en partenariat avec Amnesty Internationale
2013

37 commentaires:

  1. Très belle critique au sujet bien grave. Tu transmets ton enthousiasme et la couverture du livre j'adore.

    Bon WE

    Bisous Cristie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture comme le graphisme m'ont conquise et je ne te parle pas du scénario ...

      Supprimer
  2. Je suis intéressée! marrant, je viens de lire une BD de cet éditeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah et alors ? Je vais voir si tu publié un post !

      Supprimer
  3. C'était, il n'y a pas si longtemps, la journée de la femme....

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi pas, si c'est bien traité, la BD est un bon moyen de parler de ce sujet-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre autre oui ! Là l'effet est percutant car en plus des mots ce sont les dessins et tout l'émotionnel qui va avec de celle qui l'a vécu que l'on voit !

      Supprimer
  5. C'est un sujet qui m'intéresse. Je vais voir si je trouve cette bd à la bibliothèque.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ton article qui me donne envie.

    RépondreSupprimer
  7. Je note aussi, devant un tel enthousiasme impossible de faire autrement.

    RépondreSupprimer
  8. O.O Quelle chronique ! Je le note de ce pas, tu penses bien !

    RépondreSupprimer
  9. Comme les autres, je ne peux que noter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a toutes les chances de te plaire !^^

      Supprimer
  10. Mince... Ça a l'air d'une lecture marquante... Noté !

    RépondreSupprimer
  11. Tu donnes très envie de découvrir cet album. Je le note donc !

    RépondreSupprimer
  12. Le dessin a l'air très simple, mais le sujet est beau. Il faut soutenir Amnesty International !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dessin est simple mais il n'y a besoin d'aucune fioriture pour soutenir le propos ! ;-)

      Supprimer
  13. Il à l'air excellent, tu me donnes vraiment envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  14. Merci de nous avoir transmis ce coup de coeur ! :)

    RépondreSupprimer
  15. Ca à l'air d'être une jolie lecture. J'essayerai de trouver cette BD!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie Marion je te la conseille vivement !

      Supprimer
  16. >Je le note, vraiment le thème a l'air intéressant

    RépondreSupprimer
  17. Ah une bd qui semble bien valoir le détour.

    RépondreSupprimer
  18. J'avais loupé ce billet ! Tu en parles très bien et ça donne envie ! Malheureusement, il semble dur à trouver au Québec...

    RépondreSupprimer