la page blanche bagieu boulet bd

Non il n'est pas question d'écrivain bloquant sur une page blanche mais d'un personnage qui l'éprouve en réalisant qu'il a totalement perdu la mémoire !

Imaginez plutôt ! Une jeune femme se réveille sur un banc à la tombée de la nuit et ne se souvient plus de rien. C'est abracadabrantesque mais on se prend au jeu ! Bref, Héloïse puisque c'est le prénom qu'elle trouve dans le sac à main réussi à se faufiler jusqu'à un appartement où l'attend manifestement un chat qu'elle ne reconnait pas bien sûr, non plus que l'appartement ... 

Petit à petit, elle va tenter de regrouper les pièces du puzzle : facture, photos, ... tout en tentant de poursuivre une vie normal et notoirement de reprendre son travail dont elle ignore totalement les tâches qui lui étaient destinées...

C'est parsemé d'humour et j'ai jubilé devant toutes ces situations plus cocasses les unes que les autres. C'est une découverte pour moi que l'univers de Pénéloppe Bagieu. C'est vif, coloré, pêchu, bourré d'humour et ça fait du bien de temps en temps une petite cure de peps !

" Elowese, nous le savons, c'étay d'une histoware qu'il allait finir. Ma vie est à Nashville, je ne pouvay pas te pwendre avec me. Adieu Eloweese "

Bref, j'en redemande encore. Je décrète que ce sera mon remède anti grise mine !


-------------------------------------------------------
Editions Delcourt / Mirages
2012
201 pages