Sylvia de Léonard Michaels

, , 12 comments

C'est l'histoire bouleversante d'un amour fou qu'a vécu l'auteur avec sa première femme, Sylvia Bloch. Une histoire qui m'a  fait l'effet d'un ouragan dévastateur qui m'a emporté avant de me balancer en vrac sur la plage ...

Dans le New York des années soixante, à l'époque du jazz et de la prose de Kérouac,  "Jenny", un jeune homme surqualifié ne rêve que d'écrire. Il rencontre chez une amie une jeune femme aux longs cheveux noirs, Sylvia Bloch, dont il tombe éperdument amoureux. Ils vont vivre une relation passionnelle mais au delà de l'amour Sylvia se montre extrêmement jalouse, possessive, capricieuse, ... jusqu'à se heurter dans un corps à corps érotique qui finissait par devenir sexuel.
Jenny n'a ni le recul, ni l'expérience pour percevoir la réalité et l'issue tragique de cette relation.

Il a fallu 30 ans à l'auteur pour raconter cette histoire dont il avait consigné les grandes lignes dans un journal qu'il tenait à l'époque et qui lui permettait de ne pas sombrer dans la folie avec elle. Une folie dont il ne l'accuse à aucun moment. Il ne tente pas de faire une analyse mais juste de retranscrire ses émotions.

"Leur silence et leur musique me tendaient un miroir dans lequel Sylvia et moi incarnions des créatures marginales, moralement choquantes et de mauvais aloi. Le portrait n'était pas faux, mais il semblait injuste. En fait, il ne savaient rien de rien. Moi non plus d'ailleurs, lorsque je tenais Sylvia dans mes bras que je la traitais de tous les noms avant de lui dire que je l'aimais. Je ne savais pas que nous étions perdus."

C'est également un tableau du New York des années soixante dans lequel on croise toutes sorte d'intellectuels et de marginaux avec qui Sylvia et Jenny refont le monde dans des soirées enfumées alors que la réalité même se cache aux yeux de tous !

---------------------------------------------------

Editions Points
Première parution 1990
150 pages

12 commentaires:

  1. C'est un auteur dont je n'ai entendu que du bien mais que je n'ai pas encore découvert. Ton billet me donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est considéré comme l'un des maîtres de la nouvelle mais il n'est pas très connu en France et j'avoue être tombé sur lui complètement par hasard. La quatrième de couv m'a de suite happée !

      Supprimer
  2. Inconnu au bataillon, cet auteur! Une histoire vraie, alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'histoire qu'il a vécu durant quatre ans avec sa première femme !

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas non plus mais ça a l'air bien, surtout si c'est du vécu. J'ai tendance à aimer les histoires vraies depuis un petit moment, du moins si c'est bien écrit et par l'auteur lui-même ... et puis New York dans les années soixante ça m'attire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a une très belle plume et je suis comme toi j'aime les récits qui sonnent vrai ...

      Supprimer
  4. Je ne connais pas non plus, je le note, si jamais il croise ma route.

    RépondreSupprimer
  5. Un roman sur la folie qui a l'air très fort.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Christie, j'ai écrit tout le bien que je pensais de ce livre http://dasola.canalblog.com/archives/2010/02/13/16833026.html le 13/02/2010. Ce fut un vrai coup de coeur et je le conseille. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'empresse d'aller te lire !

      Belle journée Dasola !

      Supprimer