Coup de sang de Enrique Serna

, , 28 comments

Un livre a ne pas mettre entre toutes les mains que ce livre que m'a envoyé Jérôme !

Bulmaro est un paisible mexicain quadragénaire, marié et père de trois enfants. Il possède un garage qui tourne plutôt bien mais un jour il fait la rencontre de Romélia une bombe dominicaine pour qui il va tout plaquer, abandonner, jusqu'à son orgueil de mâle, ... 
Ferran quant à lui est un homme séduisant de 47 ans qui a réussi sa vie dans l'immobilier et se trouve toujours puceau jusqu'à ce qu'il trouve la recette miracle qui va le sauver de ce statut honteux ... Une chasse au plaisir va alors s'ouvrir à lui ...
Juan Luis est un acteur porno argentin qui a décidé d'abandonner ses études pour cet argent qu'il pouvait gagner si facilement ayant un contrôle total sur ses érections. Il jouit également d'une aura auprès des femmes qui lui permet de profiter d'un maximum d'elles mais cet homme au mille conquêtes va subir un choc qui va provoquer une véritable remise en question et une réflexion sur l'amour et le sexe...
Je vous laisse imaginer ce que peut donner la rencontre des trois !

Ce livre m'a totalement étonné en ce qu'il parle de sexualité de façon totalement cru avec beaucoup d'humour peut être mais aussi un cynisme voir parfois une cruauté qui peut choquer. J'ai rarement autant appris sur la sexualité masculine qu'en lisant ce roman. Cette façon que les hommes ont de nous considérer parfois (même si elle est différente chez chacun) mais surtout sur la place du désir chez eux et ce qu'ils sont capables de faire pour assouvir leur pulsion ...
J'ai été très touché par Juan Luis, son histoire, sa remise en question. Il y avait des accents de vérité à ce qui étaient écrit qui ne trompe pas, qui nous renvoi à la solitude du séducteur, à son bannissement social, à l'oubli de soi même :

" J'étais un athlète du sexe mais un paralytique de l'amour. Et même si j'ai possédé des milliers de femmes, je n'avais jamais soupçonné qu'un aimant cosmique puissent m'unir à elles. C'était moi le chef, seulement moi, et toujours moi qui décidais quand il fallait bander pour leur donner du plaisir? Je détenais bien sûr, un pouvoir très grand sur mes partenaires et grisé, sur les hauteurs de l'amour phallique, je regardais le reste des mortels avec dédain. Mon Dieu ! Quelle vanité peut receler un pénis invaincu ! Je sais maintenant que toute cette gloire était un cruel mirage, et dans la pénombre de ma solitude, abandonné par la seule femme qui m'a ouvert les portes de l'infini, je cherche à tâtons les morceaux brisés  de mon être, pour essayer de retrouver l'innocence animale et la capacité d'abandon qu'il m'est arrivé d'avoir"

"Faire l'amour c'est prier corps à corps, murmurer des prières avec le pénis, le vagin, la langue, l'anus. Plus indécente est la prière, plus vite elle arrive aux oreilles de Dieu. Mais elle ne doit comporter aucune exagération histrionique, aucun effet déclamatoire qui falsifierait nos émotions. qu'elle soit complice ou ennemie du plaisir, la conscience doit être obéissante et muette au lit, car le corps possède son propre langage, un langage désarticulé, féroce et tendre à la fois, qui surgit de la terre comme un bouillonnement d'eaux thermales".

Bref, une véritable pépite pour nous les femmes qui cherchons à comprendre un peu mieux comment ils fonctionnent ...

Ce livre a eu le prix Antonin Artaud en 2010 c'est pourquoi je l'inscris au challenge de Laure !

A tous prix


28 commentaires:

  1. Ben voilà Cristie un nouveau livre dans mes souhaits...

    Je suis très curieuse de le lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va te plaire. C'est fou tout ce qu'on apprend en plus du plaisir que l'on prend (à lire hein !) ;-)

      Supprimer
  2. Génial, tu as aimé ! J'avoue que j'étais très sceptique à l'idée de te faire découvrir ce titre et finalement c'est une très belle surprise ! Je pensais qu'il fallait obligatoirement être un homme pour apprécier ce roman, qu'est-ce que j'ai l'esprit étriqué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire le point de vu masculin le rend très intéressant pour nous sexe faible ! ;-) Merci beaucoup Jérôme pour cette découverte. Il est mieux encore que je ne l'espérais !

      Supprimer
  3. Très belle participation ! Il m'avait bien donné envie de le lire aussi Jérôme :)
    Je verrai un de ces 4 :)
    Bonne soirée bises

    RépondreSupprimer
  4. La vie sexuelle de Catherine M. m'a quelque peu calmée : il semble ici qu'on parle davantage de littérature. Why not, alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas du mommy porn en effet !

      Supprimer
  5. J'en ai vaguement entendu parler mais c'est la première critique aussi élogieuse que je lis ^^

    RépondreSupprimer
  6. J'en avais déjà lu une très bonne chronique. Je le lirai donc si je tombe dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne vas pas le regretter je pense !

      Supprimer
  7. Je ris seule de ma réaction en voyant la couv' j'ai tout de suite dit : tiens, j'ai vu ça chez Jérôme ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Côté couverture il fallait oser ! ça nous changer des femmes à poil pour un oui pour un non ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais il manque quand même quelque chose ! ;-)

      Supprimer
  9. Cette couverture me fait de l'oeil depuis un moment.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je conçois qu'elle puisse être attirante ! ;-)

      Supprimer
  10. curieuse je suis ...
    couverture très explicite, fallait oser :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Explicite mais pas du tout vulgaire, j'aime beaucoup ! ;-)

      Supprimer
  11. Tiens, curieux comme livre ! J'irais bien y voir de plus près :)

    RépondreSupprimer
  12. Le billet de Jérôme donnait envie, le tien conforte.

    RépondreSupprimer
  13. A lire comme un mode d'emploi en quelque sorte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la notice parfaite pour les comprendre ! ^^

      Supprimer