Vingt trois prostituées de Chester Brown

, , 24 comments
Ames sensibles abstenez-vous de la lecture de ce post s'il vous plait !


L'histoire est autobiographique. L'auteur après une rupture sentimentale et une longue période d'abstinence a décidé d'aller voir des prostituées. Il en a rencontré 23 en un an et il parle de ces rencontres dans ce livre ...

A l'origine, je trouvais l'idée plutôt bonne. Ce n'était pas romancé, une façon d'apprendre sur ce monde inconnu mais je ne m'attendais pas à ce cynisme, cet égoïsme et cette horreur !

Ainsi, lorsqu'il va voir une des prostituée qui lui semble très jeune. Il lui demande seulement si elle est majeure. Elle répond oui (comme si elle allait lui dire non !) et cela lui suffit ! Il s'avère que durant le rapport elle avait mal. A-t-il arrêté pour autant ? Un mec éprouvant un minimum de respect pour autrui aurait arrêté pas lui il s'est vanté d'être allé plus vite pour mettre fin à son calvaire. On est dans le glauque total !

Lorsqu'il en parle à ses amis qui émettent l'idée que ces filles sont probablement exploitées. Il se débrouille toujours pour avoir le dernier mot et faire preuve de mauvaise foi.

Le comble ; il écrit des commentaires sur les filles qu'il rencontre sans leur accord, sans se rendre compte que c'est leur intime qu'il livre en pâture à d'autres. Une des filles lui dit pourtant combien ça la met mal à l'aise et qu'elle ne peut pas lire ces commentaires mais non il poursuit. Alors excusez moi mais quand en fin de livre il ose prétendre qu'il n'a pas représenté le visage des prostitués pour les préserver. Je n'y crois pas une seconde. Les représenter les aurait rendu humaine et aurait montré un lien affectif qu'il ne semble pas éprouver. Elles ne sont pour lui que des produits rien de plus !

Ma conclusion est que l'on est dans une vision totalement déformée, cynique et desenchantée, de ce que peuvent être les relations humaines (même entre les prostitués et leur client). Je ne comprends pas la crispation de l'auteur, ni son absence d'affect et ce qu'il affirme ne tient pas la route. Je le laisse donc à sa vision et m’interroge sur la publication d'un tel livre ...


D'autres avis que le mien chez OliV et chez Mo !

24 commentaires:

  1. Cette lecture ne laisse pas insensible... Oui, l'égoïsme est très fort, et il y a du cynisme, mais de l'horreur ?... Pas facile de te reprendre, et je ne saurai le faire... maintenant des albums qui font poser la question sur l’intérêt d'une publication... c'est déjà une vision intéressante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ne pas s'interroger face à ce qu'on nous livre ?

      Supprimer
  2. Oh... je n'avais pas du tout accueilli l'ouvrage de la même façon que toi. Au contraire, je trouve son approche intéressante, d'autant que j'ai vraiment eu accès aux infos dont j'avais besoin pour comprendre son "handicap" à l'égard d'une relation affective.
    Même si je ne suis pas du tout (mais alors pas du tout ^^) d'accord avec toi, ton avis m'intéresse. Il me force à repenser autrement à cet album.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les avis divergents sont toujours intéressants. Je vais rajouter un lien vers ton post sur ce livre. Je laisse le lecteur libre de se faire son avis...

      Supprimer
  3. Un ouvrage polémique, ça, c'est indéniable. Je sens que je ne vais pas l'aimer, mais j'aimerai pourtant jeter un oeil dessus histoire de me faire un avis éventuellement un peu acéré ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord sur l'ouvrage polémique d'où ma question finale ... J'attends ton avis avec impatience !

      Supprimer
  4. Je n'ai pas compris tout de suite qu'il s'agissait d'une BD, la même déjà présentée par quelques chroniqueurs du mercredi. C'est intéressant cette différence de perception: ça me donne d'autant plus envie de la découvrir à mon tour pour me faire ma propre idée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien si tu la chroniques je te lirai avec impatience !

      Supprimer
  5. Et tu es allée au bout ? je crois que j'aurais abandonné. En tout cas, je n'ai pas envie du tout de la lire cette BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui car après l'histoire en bd, il y a des articles sur la prostitution, le point de vu de l'auteur, ... J'ai parfois besoin de comprendre même quand ça me soulève l'estomac ...

      Supprimer
  6. Cette BD m'attend sur ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien j'ai hâte de voir ton avis !

      Supprimer
  7. Je ne suis pas forcément d'accord avec ton avis, mais sur un tel sujet il est même presque souhaitable que les opinions divergent ; C'est le principe du débat et de l'échange autour d'un livre, d'une expérience.
    Tu penses qu'elle ne sont que des produits pour lui. Je n'ai pas eu ce sentiment. Moi j'y ai vu du respect, et même de la compassion. Je pense même qu'il a une plus haute estime envers ces prostituées que lui-même.

    Glauque et cynisme ? Peut-être oui, lorsqu'il lit - ou commente - les pratiques de certaines 'filles'. Mais j'y perçois aussi un intérêt pour elle, non dénué de passion.

    Un ouvrage intéressant qui prête à débat, et par conséquent, je ne m'interroge pas du tout sur la publication d'un tel livre ! Bien au contraire, un livre indispensable et courageux, que l'on partage ou pas son point de vue.

    RépondreSupprimer
  8. Nous n'avons effectivement pas le même ressenti. J'avais lu un avis positif sur ce livre qui parlait de la tendresse qu'il avait pour elles, je l'attendais même ... mais rien ! Désolé mais à aucun moment je n'ai ressenti quelque chose qui s'en approche de sa part.

    Tu parles d'un intérêt qu'il a pour elles non dénué de passion lorsqu'il lit ou écrit des commentaires. C'est pour elles que ça provoque un intérêt passionné ou l'idée de ce qu'elles vont lui faire ? En d'autres termes l'intérêt qu'il porte dans ces commentaires n'est qu'à lui même !

    Je ne renie pas le fait que puisque ce livre prête à débat, il ne soit pas dénué d'un certains intérêt du moins pour les lecteurs. Je ne suis pas sûre que les intentions des éditeurs qui nous livrent un ouvrage forcément polémique soit le même ... Je n'ai même rien contre les ouvrages polémiques lorsqu'ils font avancer le débat, rien contre les éditeurs qui cherchent à vendre (c'est leur métier après tout !) mais vendre en se servant de la misère humaine ... J'ai un peu de mal !

    RépondreSupprimer
  9. Tu as raison, l'idée de départ n'était pas mauvaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle était même plutôt intéressante. Dommage que ça ait tourné de cette façon !

      Supprimer
  10. J'étais très intriguée par cette bande dessinée. Mais je dois avouer que ton avis me refroidit un peu.

    RépondreSupprimer
  11. Cette BD ne m'a pas attirée, malgré tous les billets positifs. Je crois que c'est le premier billet négatif que je lis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis surprise qu'il n'y en ait pas plus mais je ne retirerai rien de ce que j'ai écrit !

      Supprimer
  12. De lui, j'avais lu il y a fort longtemps "Je ne t'ai jamais aimé", récit autobiographique où, si je me souviens bien, la masturbation était le le passe-temps préféré d'un ado en perdition. Dérangeant et pas vraiment passionnant, je n'en garde pas un très bon souvenir et j'avoue que du oup l'album dont tu parles ne m'a jamais vraiment tenté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre que tu rates quelque chose de toute façon !

      Supprimer
  13. Je passe mon tour aussi alors ;)

    RépondreSupprimer