L'expo en noir et blanc du centre Pompidou

Comment résister au musée Pompidou à Metz  ? J'adore l'Art moderne et ne pouvais donc pas résister à la tentation ! C'est la deuxième fois que je m'y rends et j'ai été surprise de voir qu'ils avaient renouvelé toute leur collection et quelle surprise au troisième étage !



Une exposition de photos en noir et blanc avec quelques rares photos en couleur de différents artistes plongées dans une immense pièce noire sans aucun autre éclairage que les lampes torches à dynamo que l'on nous prêtait à l'entrée. Cela créé une ambiance totalement surnaturelle. Certaines personnes refusaient d'entrer, d'autres prenaient leur courage à deux mains mais une fois dedans moulinaient sans interruption par peur que la lampe ne s’éteigne. C'est vrai que nous étions plongés dans le noir total et autour de nous des images assez perturbantes pour le commun des mortels. Chacun chuchotait et les faisceaux lumineux passaient et repassaient sur les œuvres créant des flashs nous permettant d'apercevoir des images. Chaque oeuvre s'offrait au compte goutte, nous obligeant à aller d'un point à l'autre à la recherche de détails mais restait toujours en partie cachée, créant du suspense, de l'agitation. J'ai aussi été marquée par le portrait d'un homme se déroulant telle une pellicule espacé par un espace blanc. Je cherchais avidement les différences infimes d'un portrait à l'autre, braquant mon faisceau sur son visage à taille humaine ce qui créait déjà un sentiment de malaise mais ne pouvant m'empêcher de vouloir trouver où était la différence. Une expo à voir absolument pour ceux qui auront l'occasion de passer à Metz.


Petit avant goût en images !


Le bâtiment en lui-même mérite un petit détour !




Les dessins muraux de Sol LeWitt !







4 commentaires:

  1. Merci de nous faire voyager, visiter, découvrir et rêver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Vincent. Derrière tout cela il y avait une envie : partager !

      Supprimer
  2. Moi c'était Paris et Grand Palais hier...

    RépondreSupprimer