Cinquante nuances de Grey


Ca y est j'ai fini, snif , refermé la dernière page du livre, snif , va falloir que j'attende le deuxième tome, snif , mais je ne pourrais jamais tenir !! Un mois que je l'attendais alors quand il est arrivé dans ma petite boîte aux lettres samedi matin, je me suis réfugié dans ma chambre pour le lire avec interdiction à quiconque de m'approcher (oui vous pouvez rire !) mais moi je suis restée scotchée, gluée. Il faut que je vous prévienne c'est très grave : Ce livre vous rend totalement addictif !! On ne peut plus en décrocher. Aux dires de son auteur qui était présente jeudi dans l'émission " La grande librairie ", il vient d'atteindre 50 millions d'exemplaires vendus et je comprends pourquoi.


Anasthasia Steele est une jeune étudiante en littérature qui vit en colocation avec sa meilleure amie. Un jour, celle-ci tombe malade et demande à Anasthasia d'aller interviewer à sa place un richissime chef d'entreprise Christian Grey. L'interview est un désastre pour Anasthasia qui fait preuve à plusieurs reprises de maladresse mais pas pour Christian qui lui propose un stage dans son entreprise puis débarque dans le magasin où elle travaille pour lui proposer un rendez-vous. Très vite, Anathasia se sent terriblement attirée par lui d'autant plus qu'il la prévient de se tenir à distance, lui faisant comprendre qu'il possède un côté sombre mais naïve et innocente elle ne l'en désire que d'avantage. Ils entament alors une liaison follement passionnée dans laquelle Anasthasia découvre son pouvoir érotique mais aussi la part d'ombre de Christian ...


Je vais plutôt vous dire ce que j' ai ressenti. il a fait battre mon coeur, provoqué des petites palpitations dans mon ventre, m'a provoqué, m'a fait sourire, m'a fait aimé, ... Bref, j'ai adoré. J'aime lorsqu'un livre m'emporte et me tient en haleine et peu importe si ce n'est pas de la grande littérature, si on n'a pas de belles phrases bien tournées. L'essentiel était là : le plaisir mais pas que. C'est un livre qui nous interroge sur nos désirs profonds, sur les limites que les êtres se donnent, sur la multitudes des façons de s'aimer, sur les personnalités sur la complexité des êtres humains (il porte d'ailleurs bien son nom 50 nuances de Grey, n'y en a -t-il que 50 ?). Un livre que je prendrai plaisir à faire découvrir en attendant le deuxième tome.


EL James est une ancienne productrice de télévision, mariée et mère de deux enfants. Elle vit à Londres. Depuis sa plus tendre enfance elle rêvait d'écrire mais avait mis ce projet entre parenthèse pour se consacrer à sa famille et sa carrière. C'est en bloggueuse qu'elle s'est fait connaître. Elle s'est mise d abord a publié ses histoires chapitre par chapitre sur internet puis face à son succès est passée à l'écriture du livre ou plutôt des livres puisque ce sont trois tomes qu'elle a fait naître.



11 commentaires:

  1. Voilà donc une conquise de plus pour ce titre qui fait tant parler... J'avoue me laisser plutôt tenter par Sade...

    RépondreSupprimer
  2. Mais l'un n'empêche pas l'autre !! J'ai déjà lu de longs passages de Justine. C'est de la véritable littérature pour moi alors que cinquante nuances de Grey s'approche plus de l'arlequinade SM mais je l'apprécie pour le plaisir qu'il m'a procuré. Sade m'a laissé un arrière goût de fer ...

    RépondreSupprimer
  3. Il a été démoli par pas mal de chroniqueurs professionnels!! quelle que soit la revue...A peine polis lors des entretiens avec l'auteur.Par contre c'est la 1ere fois que je le vois chroniqué sur un blog.
    Si j'ose dire..je me tâte...:)

    RépondreSupprimer
  4. Il ne correspond pas aux canons de la littérature mais et alors !! Je dis que si il a pu faire fantasmer, réjouir, 50 millions de femmes (en réalité beaucoup plus puisque ce ne sont ici que les chiffres de vente !) je n'ai qu'un mot : respect !!

    RépondreSupprimer
  5. Tu as raison: libre à chacun de faire ses choix, le meilleur et le pire et ce n'est pas toujours ce que l'on attendait. Rien de pire que de se laisser dicter ses choix.

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien eh bien, que d'effets... il semblerait que tu aies besoin de parfaire ta formation personnelle ;-) Pour ma part, pas du tout tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui je sais, je m'emballe facilement , honte à moi !! Mais que ça fait du bien !! :-)) Quand à ma formation, elle n'est pas à parfaire mais à refaire entièrement !! ;-)

      Supprimer
    2. pour ma part j'ai dévoré , et me suis laissée happée par la sensualité des situations, des mots choisis qui pour une fois étaient érotiquement totalement féminins. Quel plaisir cette lecture légère qui nous transporte simplement sur la planète d'Epicure . J'ai adoré mais dommage la fin est baclée à mon sens.

      Supprimer
    3. Je suis d'accord pour la fin j'attends quand même la suite avec impatience !!

      Supprimer
  7. J'ai très vite accroché et je reconnais le coté addictif, j'ai moi-même été pris au piège et j'ai lu ce livre relativement vite, mais progressivement j'ai eu de plus en plus de mal avec le "style littéraire", supportant difficilement les "arrête de te mordre la lèvre", les énumérations de marques (Audi, IPod, Blackberry, etc..) et les "P.....", J'aurais préféré quelque chose d'un peu plus suggéré

    La fin est en effet un peu rapide, mais je ne l'ai pas trouvée bâclée, elle me semble au contraire très réaliste.

    Donc un bilan un peu plus "nuancé" que celui de Christie mais qui reste tout de même positif !

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas de la grande littérature. Il n'y aurait rien de plus simple que de critiquer son écriture mais cessons d'être hypocrite. Je n'ai pas acheté ce livre pour faire du bien à mon esprit ... ^^

    RépondreSupprimer