Un secret de Philippe Grimbert

Ed : Albin Michel


"Souvent, les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers ceux qui ne vérifieront pas ... Et puis un jour, il découvre la vérité impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste et des millions de disparus sur qui s'est abattu une chape de silence."


J'ai rarement lu un livre d'une traite. Pourtant c'est le cas de celui-ci. Je me suis fait totalement happée par l'histoire. J'étais dans la peau de ce narrateur à ressentir le poids du non dit qui pesait sur lui, cette lourdeur qui pesait sur ces épaule, ce secret si présent qu'il en portait les marques physiquement. J'ai été dans la peau d'Hannah si impuissante face au destin qui la frappe, face à sa souffrance si dévorante qu'elle va la perdre. J'ai aimé Louise pour sa profonde humanité. J'ai aimé ce livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire